Valkyria Chronicles 4: Un jeu de SJW?

Je vous le dis d’emblée: malgré le titre tendancieux de cet article, je suis un fier Social Justice Warrior. Vouloir plus de justice dans la société, ça ne me semble pas être une tare dont on devrait avoir honte.

Ceci étant dit, j’ai été étonné, en jouant à Valkyria 4, de voir à quel point le jeu met de l’avant son badge de SJW, sans aucune honte.

 

Adieu le gai caricaturé

J’adore la culture japonaise. J’aime leurs mangas, j’aime leurs animes, et j’aime, évidemment, leurs jeux vidéo.

Mais, on ne peut pas dire que la moyenne des oeuvres japonaises offre une représentation tellement flatteuse des personnes appartenant à la communauté LGBTQ.

Souvent, les gais sont représentés comme Puri Puri Prisoner, ce personnage de la série culte One Punch Man; un obsédé sexuel aussi musclé que efféminé.

 

Cet archétype est drôle à l’occasion. Mais il reste qu’on en vient à avoir soif d’une représentation moins caricaturale, plus ancrée dans le réel.

Valkyria chronicles 4 est clairement enraciné dans l’univers de l’anime. Son histoire suit son cours comme une série animée entrecoupée de séances de jeu.

Mais même si Valkyria tire son héritage des animes japonais, il offre une représentation beaucoup plus moderne des enjeux de genre et d’orientation.

Prenez exemple sur le personnage de Christel Ward. Elle est une jeune soldate fière et vaillante. Malgré son jeune âge, elle a réussi à se hisser au titre de bras droite de sa lieutenant, Minerva Victor.

Mais il y a une raison à la fidélité et à la dévotion à toute épreuve de Christel; elle est amoureuse de sa supérieure.

Quand j’ai lu ce trait de personnalité dans sa biographie, je m’attendais à ce qu’on en fasse une blague grossière.

Or, jamais Valkyria Chronicles 4 ne sert de cette relation pour faire de l’humour à rabais. On comprend, par ses agissements, que Christel est en amour, mais c’est amour n’est pas réciproque et elle le sait.

On ne ressent pas non plus le besoin de faire de l’homosexualité de Christel un enjeu scénaristique. Les autres personnages ne commentent pas son orientation, et ses préférences sexuelles ne la définissent pas.

Rafraîchissant.

SPOILER (surlignez entre les crochets pour voir) [Et quand Christel meurt pour sauver la vie de celle qu’elle aime, on n’en fait pas une blague, ni même un point de tension. Elle était en amour, et elle a protégé celle qu’elle aimait, et Minerva porte ce sacrifice comme elle porte la mort de tous ses sulbaternes.]

On est donc bien loin de la représentation habituelle du gai musclé et flamboyant. Dans Valkyria Chronicles 4, on présente une lesbienne comme, tenez-vous bien, une personne normale.

 

Une armée diverse

Il faut croire que dans l’univers de Valkyria Chronicles, les forces armées sont devenues ouvertes d’esprit plus rapidement, parce qu’on retrouve une foule de personnages qui ont des opinions, des orientations ou des gens divers.

Il y a Aladdin (rien à voir avec le film de Disney), ce personnage qui se décrit fièrement comme un féministe.

Par contre, une quête annexe le concernant nous permet de comprendre l’origine de son obsession pour la défense de la cause féminine: il veut venger sa femme, tuée par les impériaux.

On comprend aussi que son féminisme est malhabile: sous la guise d’un défenseur de l’égalité, Aladdin a une attitude un peu patriarcale. Il voit les femmes comme des êtres qui ont besoin d’être défendues par un héros (lui en l’occasion).

Un personnage lui répond avec une réplique digne d’un cours de sociologie de l’UQAM:

Amen.

 

Un personnage trans

Mais le personnage dont l’inclusion m’a le plus étonné est celui de Rosetta Valeriano.

La biographie de Rosetta nous apprend qu’elle est née Rossano.

D’ailleurs, on l’entend à son timbre de voix, un peu plus bas que celui de ses consoeurs.

Il aurait été si facile d’en faire un drame. De faire de son identité de genre un drame larmoyant, ou pire encore, d’en faire une blague.

Valkyria Chronicles 4 fait preuve d’une retenue étonnante.

On traite le tout en subtilité. Dans sa sous-quête optionnelle, on apprend que Rosetta a déjà été officier religieux (possiblement prêtre), et qu’elle a quitté. On se doute que son identité y a contribué, mais ce n’est pas exploré davantage.

Parce que ce n’est pas ce qui la définit.

Rosetta est définie par son altruisme et son pacifisme. Elle est une personne qui a des traits de personnalité propres outre ses organes génitaux.

 

La faute à qui?

Des petites recherches sur le web semblent indiquer que ces enjeux sont traités avec un peu moins de doigté dans la version japonaise.

Par exemple, Rosetta serait davantage décrite comme un travesti.

Peut-être doit-on ces personnages intéressants à des traducteurs scrupuleux.

Dans tous les cas, tant mieux.

Pour un jeu qui se passe dans les années 40, Valkyria Chronicles 4 est un titre étrangement moderne.

 

Catégories
Opinion
La première vidéo de Pier-Luc, c'est lui, à l'âge de 3 ans, qui joue à Duck Hunt avec le gros fusil orange. Il les a pwn 360 NO SCOPE. Depuis, il passe beaucoup (trop) de temps à jouer à des jeux, que ce soit sur Android, 3DS, Wii U (oui, il est l'une des six personnes à avoir acheté une Wii U) ou PS4. Il ne joue pas beaucoup à l'ordinateur, sauf pour les fois où il télécharge des émulateurs pour jouer à de vieux classiques (des jeux qu'il possède, bien sûr). Quand il ne joue pas, il écoute la WWE, il lit ou bien il tente de faire avancer sa carrière en humour. Mais soyons honnêtes, il passe surtout son temps à jouer.
Aucun commentaire

Laisser un commentaire

*

*

Dans le même sujet