L’héritage de la SEGA Dreamcast – l’anniversaire des 20 ans (partie 2)

Le 27 novembre 2018, ce sera l’occasion de fêter l’anniversaire de la sortie de la console SEGA Dreamcast au Japon. Sortie en 1998 au pays du soleil levant puis en 1999 en Amérique du Nord, et enfin en Europe, la console a marqué un nombre important de joueurs à l’époque.

Première partie du récapitulatif, juste ici!

Beaucoup d’innovations, beaucoup d’essais comme le jeu en ligne à l’échelle internationale sur console, le mini-écran dans la manette, de nouvelles franchises, les GD-Roms, le support VGA… Le destin de la Dreamcast, nous le connaissons tous : SEGA avait accumulé trop d’erreurs avec ses précédentes machines, et n’a pas su vendre sa console face à la Playstation 2 de Sony et son lecteur DVD.

Ce qui m’intéresse plutôt aujourd’hui, ce sont les jeux qui ont survécu presque 20 ans plus tard, que ce soit sous la forme de suites ou de remakes. Pourquoi ils se vendent encore, pourquoi sont ils encore disponibles?

Suivez-moi lors des 3 prochains mois jusqu’à l’anniversaire pour une rétrospective des jeux qui ont commencé sur Dreamcast ou alors dont l’épisode sorti dessus a marqué les esprits et qui sont disponibles sur nos plateformes actuelles.

 

Ikaruga

(Steam, Xbox One, Xbox 360, Nintendo Switch)

Le shoot’em up 2D vertical de Treasure est arrivé en fin de vie de la console et seulement au Japon.

Sur 5 niveaux, il propose une exploitation du concept d’alternance de couleur du vaisseau (blanc/noir) très intéressant. Rappelons le, vous tirez avec un bouton, et vous changez de couleur avec le second bouton. Lorsque vous êtes blanc, vous tirez des projectiles blancs qui font plus de dégâts aux ennemis et obstacles de couleur noire, et vous récupérez de l’énergie avec les projectiles adverses de votre couleur. L’énergie vous permet ensuite de lancer une attaque dévastatrice. Les projectiles de couleur noire vous éliminent alors qu’en mode “noir”, ce sont les projectiles blancs qui le font.

Lorsque vous changez de couleur le principe est le même, il s’agit alors de trouver des stratégies pour échapper aux pièges sadiques des développeurs.

Les décors en 3D en arrière plan ont peut être mal vieilli, mais le principe reste toujours aussi addictif et la bande originale est toujours sublime.

La sortie sur Nintendo Switch permet de jouer en mode vertical (TATE en japonais) aisément en tournant seulement la console.

 

Jet Set Radio

(Steam, Xbox One, PSVita, Playstation 3, Xbox 360)

Jet Set Radio a marqué son époque par son utilisation du cell-shading, de son gameplay novateur et de sa bande son incontournable.

En effet, le jeu propose d’incarner des personnages qui souhaitent se réapproprier la ville en dessinant des graffitis dans chaque recoin. Les personnages se déplacent en roller et vont rapidement se voir confrontés d’abord aux autres gangs et ensuite à la police… puis à l’armée. L’ambiance est très détendue, les villes sont agréables à parcourir en roller, et plusieurs tricks et techniques sont possibles pour échapper aux adversaires.

Après Jet Set Radio Future, la suite qui est sortie sur Xbox originale, les fans ont demandé pendant une décennie une suite, à la série. Pour tester le marché, SEGA a ressorti le premier épisode sur les supports digitaux il y a quelques années en version HD. Si l’on se fie à l’état de la série actuellement, le remaster ne semble pas avoir fonctionné suffisamment, pour justifier une suite, et c’est bien dommage. La série est très différente du reste de la production actuelle, et mériterait un nouveau détour.

Virtua Fighter 5 : Final Showdown

(Steam, Xbox One)

Virtua fighter 3tb était le successeur de deux premiers épisodes qui ont montré qu’un jeu de combat en vrai 3D était possible. La série a eu un grand succès surtout au Japon et s’est faite malheureusement éclipsée par les Tekken internationalement au fur et à mesure.

Le travail effectué sur la reproduction des mouvements d’arts martiaux a toujours été un avantage indéniable de la série.

Le 5ème épisode a eu droit à de nombreuses versions, et un mode en ligne bien meilleur que tout ce qui se faisait à l’époque mais les problèmes financiers de SEGA ont forcé le développeur à mettre cette série de côté pour l’instant. Un nouvel épisode serait en effet très coûteux et la profitabilité n’est pas garantie.

 

SoulCalibur 1

(Xbox One, IOS, Android)

Lors de sa sortie sur Dreamcast, ce jeu de combat 3D à l’épée a marqué les esprits grâce à sa réalisation très soignée pour l’époque et des graphismes bien améliorés depuis la version Arcade.

Le classique est disponible sur les systèmes actuels mais la série a continué de perdurer sur chaque génération de consoles. Le sixième épisode est d’ailleurs sorti cette année.

 

Catégories
Dossiers
Après être tombé dans la marmite des grandes séries de jeux vidéo japonais depuis la NES, il n'en est jamais sorti et continue de suivre chacun des épisodes de Mario, Sonic, Castlevania, Street Fighter, Mega Man, Pokemon, Shenmue, Soul Calibur, Kirby... qui sort. Il en a même fait sa profession et est devenu programmeur de jeu.
Aucun commentaire

Laisser un commentaire

*

*

Dans le même sujet