La guerre des consoles, expliquée avec des burgers

Pouvez-vous croire qu’en 2018, plus de 25 ans après la fameuse guerre Nintendo vs Sega, il y a encore des clans de fanboys qui dénigrent ceux qui n’utilisent pas la même console qu’eux? J’ai envie de clore le débat une fois pour toutes, question de laisser la place à des discussions plus intéressantes et positives. Je vous règle ça avec une belle métaphore.

Des burgers. Voilà. Tout le monde aime ça, non?

PlayStation 4, c’est McDo

McDonald’s c’est le plus populaire. Les gens y vont… parce que d’autres gens y vont. Je me surprends moi-même à aller au McDo par réflexe, alors que j’apprécie tout autant les autres restaurants à proximité.

La vraie force du McDo, ce sont ses frites. C’est l’équivalent des jeux exclusifs pour la PS4. Bien sûr, c’est une raison valable de choisir ce restaurant, mais c’est clair que vous n’y allez pas QUE pour leurs frites. Si vous êtes comme moi, les exclusifs ne sont qu’une infime partie des jeux que vous consommez. Entre les jeux de tierce partie comme Ubisoft et EA, et la tonne de jeux indépendants qui sortent sur toutes les consoles existantes, celui qui affirme jouer uniquement à des titres exclusifs en ressort perdant. J’ai beau aimer McDo, j’avoue avoir parfois envie de visiter la concurrence.

J’applaudis tout de même Sony pour leur année exceptionnelle, avec God of War, Spider-Man et Detroit, qui se retrouveront assurément dans tous les tops 10 de 2018. La PS4 est une bonne console, il n’y a aucun doute là-dessus. Il faut juste être capable d’admettre que les autres plateformes ont aussi leurs forces.

Certaines personnes diront qu’ils ont grandi avec McDo, et que c’est pourquoi ils y vont si souvent : son goût a quelque chose de réconfortant et de nostalgique. J’ai souvent entendu «Chez moi, c’est PlayStation. Je suis PlayStation, mon fils est PlayStation, mon père est PlayStation, mon arrière-grand-père était PlayStation…» Bon, d’accord, mais est-ce que ça empêche d’enlever ses œillères une fois de temps en temps pour regarder ce qui existe ailleurs?

La force de la PS4 : de bons jeux exclusifs
La faiblesse de la PS4 : l’expérience utilisateur

Xbox One, c’est Burger King

Burger King, c’est le bon deuxième. C’est loin d’être mauvais. Même que si on compare avec McDo, on doit avouer que l’offre est très similaire. Son goût est différent, mais tout aussi bon. Alors pourquoi tout le monde va au McDo dans ce cas? Parce que tout le monde va chez McDo, c’est tout. Les gens suivent la masse, sans trop se poser de question.

Burger King est peut-être moins populaire, mais il n’y a rien de mal à y aller. Par contre, si vous osez dire dans une conversation que vous préférez Burger King à McDo, préparez votre bouclier!

Pourquoi j’aime ma Xbox One? Parce que je peux profiter des jeux que j’ai acheté la génération passée grâce à la rétrocompatibilité, pour son contrôleur que je trouve plus confortable, pour la puissance de la Xbox One X, et pour leur viande plus généreuse que celle du McDo. C’est le support de disque dur externe qui m’as encouragé à bâtir ma librairie sur Xbox One, alors qu’il a mis plus de 3 ans à arriver sur PlayStation. Voilà.

Est-ce que ça veut dire que je suis fanboy fini et que je déteste les autres consoles? Bien sûr que non! J’ai toujours ma Switch avec moi pour faire une petite partie à mes pauses et dans les transports en commun, je mange les exclusivités PS4 à leur sortie et j’adore mon PC pour ma librairie Steam et l’Oculus Rift. L’achat d’une console n’est pas un contrat qui vous empêche d’aller ailleurs!

La force de la Xbox One : rétrocompatibilité, cross-plateforme et contrôleur
La faiblesse de la Xbox One : peu d’exclusifs

Nintendo Switch, c’est Wendy’s

«Regardez, on est différent chez Wendy’s! Nos boulettes sont carrées!» Oui bon, se démarquer de la masse, c’est bien, mais il faut avouer qu’on ne s’éloigne pas trop non plus. Un burger, c’est un burger.

Wendy’s, on y va occasionnellement, puisque les restaurants sont assez rares (comme les jeux exclusifs de Nintendo, qui sortent à raison d’un par saison). C’est donc difficile d’assouvir sa soif de burger en allant uniquement au Wendy’s. On doit aller visiter les autres restaurants de temps à autre, ou accepter de consommer moins de burgers qu’on ne le voudrait.

Par contre, on peut voir des Wendy’s qui sont greffés à un Tim Hortons (comme aux Galeries d’Anjou). Un burger, c’est bien, mais accompagné de beignes (de délicieux indies sucrés), c’est une excellente raison pour y aller souvent.

La force de la Switch : l’aspect portable et le multijoueur
La faiblesse de la Switch : tenue en vie par les portages de jeux indies (qui sont parfois vieux).

PC, c’est Five Guys

Le Five Guys, c’est un peu la version «deluxe» du restaurant de fast food. Un gros burger, dans lequel on peut choisir les pièces qu’on y insère. C’est le plus dispendieux de la bande. C’est mieux, oui, mais ce n’est pas bon au point de renier tout ce qui se fait ailleurs.

La performance c’est bien, mais c’est faux de dire qu’un jeu est INJOUABLE lorsqu’il est à 30 FPS. C’est l’heure de la chronique «le saviez-vous»!! Le saviez-vous? God of War roule à 30 fps sur les PS4 originales et sur PS4 Pro en mode résolution. Le saviez-vous? Spider-Man aussi. Le premier Red Dead Redemption l’était. GTA V sur PS3 et Xbox 360 l’était. Super Mario 64 l’était, ainsi que la grande majorité des classiques que vous avez aimé. Oui, le 60 FPS (ou plus) est toujours plus appréciable, mais il ne faut pas traiter les consoles comme des déchets parce que votre PC neuf à 1500 $ est plus performant qu’une console à 400 $.

Si vous tenez à votre expérience 60 FPS deluxe, rien ne vous empêche d’aller au McDo et de prendre leur burger Angus Pro à 300 $ de plus. Ça reste moins dispendieux qu’un PC, tout en ayant les avantages d’une console, et un pain de meilleure qualité.

La force du PC : les graphismes dans le tapis lorsque vous changez de système
La faiblesse du PC : très dispendieux (le prix d’au moins deux consoles pour avoir un PC décent).

En gros, un burger, c’est toujours bon, peu importe sa provenance. Pourquoi se restreindre à un seul de ces restaurants, alors que vous pourriez profiter de la saveur de chacun d’eux?

Catégories
DossiersOpinion
C'est un gamer, fan de science-fiction, de BD, de jeux de société et de musique électronique. Bref, un geek. Rédacteur depuis 2008, il adore partir à la recherche de jeux uniques, peu importe leurs dates de sortie ou leurs pays d'origine.
Aucun commentaire

Laisser un commentaire

*

*

Dans le même sujet