Le bar Hangar 51 : soirées décontractées et Tesla Pods

Après quelques mois d’absence, le Hangar 51 est de retour parmi nous !

Photo de couverture : Photo : Pierre-Luc Daoust

Les attractions pour gameurs, geeks et autres intéressés de près ou de loin par ces cultures ne sont pas encore légion; il y en a de plus en plus, certes, mais on peine quand même, parfois, à savoir où aller prendre un verre aux saveurs geeks sans descendre au centre-ville de Montréal.

C’est pour cette raison que nous nous sommes déplacés au Hangar 51, un « bar geek (ou pas)»  quand nous avons su qu’il était rouvert en date du 3 janvier 2019. On a surmonté l’hiver québécois pour se rendre au 5691, boulevard Saint-Laurent et prendre un verre à leur santé - et découvrir ce qu’est devenu cet ancien espace geek peuplé de Tesla Pods. (Et, pour les connaisseurs, ce n’est pas vraiment loin du bureau d’Ubisoft Montréal).

Photo : Pierre-Luc Daoust

Bar et endroit décontracté

Le nouveau Hangar 51 m’a laissé perplexe. On a le droit à une grande baie vitrée qui laisse entrevoir le comptoir, en masse d’espace pour s’asseoir et un vieux piano. Au fond, on voit les fameuses Tesla Pods qui ont fait la réputation du Hangar 51. Ce n'est pas tout à fait un bar au sens littéral, mais plutôt un endroit décontracté qui se prête aux discussions entre amis, collègues ou nouvelles connaissances. Un curieux mélange de plusieurs univers qui nous agréablement charmé.

C’est grand, très grand. De l’extérieur, ça semble vide. Une fois à l’intérieur, on constate rapidement que l’espace est vaste, certes, mais bien disposé et prêt à accueillir des foules. Les tables sont nombreuses et à une hauteur agréable pour boire ou travailler (voire les deux, si ça vous chante). Un espace jeu rétro avec des tables hautes et quelques bancs a été préparé avec soin dans le fond, avec une NES Classic, une SNES Classic, des arcades, une N64 et une PS1. Un plus, on le sent; la section rétro sert à attendre son tour pour embarquer dans les Tesla Pods et incarner un immense robot, l’attraction principale de l’endroit. Quoique, si, comme nous, vous êtes fans de rétro, vous serez comblés par le choix offert.

Photo : Pierre-Luc Daoust

Tesla Pods

Pour les néophytes - comme moi, à l’origine -, une Tesla Pod, c’est une grosse boîte grise, de l’extérieur, mais un triomphe de la technologie du début des années 2000 à l’intérieur. Ces premières itérations du VR, en quelque sorte, nous permettent d’entrer à l’intérieur de robots géants que l’on contrôle avec différentes commandes et écrans. Que vous aimiez ou non le VR, l’expérience en vaut la peine; le tout est diffusé sur un écran externe pour le plaisir des clients du H51.

Et comparer aux autres endroits pour relaxer, boire, etc. ?

Il est toujours difficile de juger de la qualité d’une telle place quelques jours après le début d’année, et après une seule visite. Le Hangar 51, c’est surtout un bar d’évènements, de “happenings”, où tout est possible. Différentes soirées seront organisées, nous a-t-on confirmés. Et le nouvel espace permet aussi d’offrir un agréable endroit pour relaxer après le travail, ou pour justement travailler, une bière à la main.

Au mieux, ça fait un nouvel endroit pour discuter jeu et culture geek - ou encore pour croiser des développeurs de chez Ubisoft, qui sait?

Mise à jour le 2 février 2019. Quelques informations erronées s'étaient glissées dans la rédaction originale.

Catégories
Actualités
Rédacteur, linguiste et étudiant à la maîtrise en traductologie, il oriente son regard vers les impacts sociaux et culturels des jeux.
Aucun commentaire

Laisser un commentaire

*

*



Dans le même sujet