Lan ETS 2019 : le retour du grand LAN montréalais

Plus de 1500 de participants ont apporté leurs ordinateurs et se sont installés pour jouer en réseau local pour plus de 48 heures ce week-end! Le Lan ETS est...

Plus de 1500 de participants ont apporté leurs ordinateurs et se sont installés pour jouer en réseau local pour plus de 48 heures ce week-end!

Le Lan ETS est un événement annuel ayant lieu dans la petite bourgade de Montréal. Organisée par les étudiants de l’École de Technologie Supérieure, le Lan est devenu, l’un des événements les plus populaires de la communauté gamer au Québec.

Nouveau lieu cette année, le Palais des congrès de Montréal, qui héberge aussi pour les geeks le Comiccon et l’Otakuthon durant l’été. Pour le Lan ETS, seule la grande salle principale du Palais des congrès était occupée. Ambiance sombre et électrique, la salle est transformée pour le weekend en véritable boîte de nuit pour geek où la musique trop forte est remplacé par la voix des casters et le dance floor par les rangées de BYOC. Ce qui pourrait surprendre certains visiteurs néophytes ou photographes sans éclairage!

Crédit photo de Pierre-Luc Daoust

La convention proposait sa sélection de marchands, une scène principale pour les spectacles et finales des tournois, ainsi qu’une scène pour les tournois jeux de combats sur console et sa fameuse attraction principale : la zone BYOC (Bring Your Own Computer).

Sur les écrans des joueurs, on y voyait tous les jeux classiques représentés: Heroes of the Storm, Counter Strike Global Offensive, Overwatch, Starcraft 2, League of Legends, etc.

On note l’arrivée fracassante d’Apex Legends tout juste sorti sur les postes des joueurs. Le jeu est déjà très populaire, et à raison, il est très bon.
On note également quelques exceptions comme des joueurs de Guitar Hero jouant sur PC à Clone Hero, des joueurs de Switch ou bien PS4 en plein milieu des PC.

Tournois

Au menu des tournois PC: CS:GO, Hearthstone, League of Legends, Overwatch, Rainbow Six Siege, Starcraft 2, Rocket League, PUBG. Coté consoles, le quatuor Super Smash Bros Melee et Ultimate, Street Fighter V et SoulCalibur VI concluent la liste de ce week-end chargé.

Étrangement, on note l’absence de Dragon Ball FighterZ, pourtant l’un des jeux les plus populaires du moment.

Crédit photo de Pierre-Luc Daoust

L’affluence des participants au tournoi Street Fighter V semble être en déclin. Cela dit, il faut noter la déception de la communauté  qui s’attendaient à l’annonce de la quatrième saison au dernier Playstation Experience/Finale Capcom Pro Tour, mais n’ont eu le droit qu’au dernier personnage en date : Kage.

 

Accès visiteurs

NoReset Speedrun était de retour, proposant du spectacle de qualité, toujours pour ramasser des fonds pour le centre de répit Saint Louis.

Crédit photo de Pierre-Luc Daoust

 

Sur la scène principale, l’orchestre à vents des musiques de film a profité de la convention pour jouer son répertoire de musiques de Mario, Mega Man, Castlevania, etc. Tous les morceaux joués sont d’ailleurs présents dans Super Smash Bros Ultimate.

Crédit photo de Pierre-Luc Daoust

Pour les visiteurs de l’événement, un grand stand commercial dédié aux combats de tir à l’arc avec embout en mousse de Combat d'Archers était également offert, à la surprise de plusieurs. Dreamhack et Otakuthon faisaient leur promo et permettaient aux visiteurs de jouer à divers jeux loin des joutes compétitives.

 

Lan ETS est un événement avec une formule très rodée. Le nouvel emplacement au Palais des Congrès ne semble pas avoir modifié la formule. J’avoue que j’aurais apprécié davantage de surprise et de nouveau, mais cela n’empêche pas aux centaines de joueurs de profiter de l’événement pleinement... dans l’obscurité à la lumière de leur écran de jeu!

Catégories
Au QuébecEsportsÉvénements
Après être tombé dans la marmite des grandes séries de jeux vidéo japonais depuis la NES, il n'en est jamais sorti et continue de suivre chacun des épisodes de Mario, Sonic, Castlevania, Street Fighter, Mega Man, Pokemon, Shenmue, Soul Calibur, Kirby... qui sort. Il en a même fait sa profession et est devenu programmeur de jeu.
Aucun commentaire

Laisser un commentaire

*

*

Dans le même sujet