L’après Wake On Lan 2019

Dans la fin de semaine du 5 au 7 avril 2019 se déroula la première édition du Wake On Lan. Cet événement amateur a fait écarquiller beaucoup de yeux et les personnes impliquées ont su guider les joueurs et bien encadrer les tournois.

 

Une ambiance digne des grands

Pour avoir participé au Lan ETS, je peux dire qu’en proportion, le Wake On Lan se démarque par une trame sonore basée sur des remixes de jeux vidéo additionné de classique rock des années 2000. Bref, tout ce qu’il faut pour donner l’esprit de compétition aux joueurs et aux visiteurs.

Des joueurs emballés

Le gagnant du concours en collaboration entre Multijoueur et le Wake On Lan, Etimo (Étienne Morin de Montmagny) et son ami Nicoplaythings ont fait honneur à ce concours. Les adolescents ont franchi le 2 heures de route les séparants de Trois-Rivières et leur hype a été très inspirant. Vous pouviez même voir Etimo sur les caméras pendant le Twitch à 5h am. Même s’ils n’ont rien gagné dans les tournois, leurs yeux démontraient le bonheur de vivre cet expérience.

De plus, l’événement a même attiré des joueurs de classe professionnelle pour le tournoi de Rocket League! Les amateurs ont pu goûter à la différence qu’il y a entre eux et des professionnels. Selon moi, les joueurs ayant terminés en 2e et en 3e position peuvent se dire qu’ils étaient les plus près des joueurs professionnels, ce qui n’est pas rien.

Des tournois enlevants

Cent pour cent des tournois ont eu des finales excitantes. Que ce soit la finale de Hearthstone qui a duré plus de 1h30 ou la finale de Super Smash Bros Ultimate était plus que parfaite. Le combat entre Graf et Jery était intense et aurait pu aller d’un côté comme de l’autre. À l’exception du tournoi de Rocket League, les finales étaient équilibrées et les joueurs auraient pu remporter le premier prix.

Lien Twitch pour voir les finales:
Super Smash Bros Ultimate

Overwatch

Rocket League

Quels était les prix?

Pour une petite LAN d’environ 50 personnes, les prix étaient très intéressants. Les premières positions quittaient avec 175$, les 2e avec 75$ et les 3e avec des objets de promotion de leur tournoi, encore une fois à l’exception de Rocket League où les prix étaient plus élevés puisque que la compétition était en équipe (200”, 100$ et objet).

Quebec is the limit

Comme j’ai pu le constater, les joueurs venaient de partout et était de tous les âges! L’équipe de Hearthstone provenant du Saguenay est partie à 5h am le samedi pour arriver au Wake On Lan. Il faut le faire! Avec une équipe composée de 6 joueurs âgées de 15 à 60 ans, ils étaients très intéressants à suivre et seront à observer lors du Wonderlan de Saguenay.

 

Le respect et le plaisir

L’événement s’est déroulé dans le respect et le plaisir de jouer. Même si l’esprit de compétition pouvait être élevé, c’était une grosse fin de semaine où plusieurs inconnus se donnaient rendez-vous pour partager la même passion. C’est le genre d’événement qui devrait être utilisé pour détruire le mythe des gamers casaniers.

Le bilan

Mon bilan personnel est que ce fut bien organisé et bien encadré. Clairement, avec l’expérience que le comité du Wake On Lan a obtenu cette année, ils seraient fous de ne pas recommencer l’an prochain. 

Je souhaite remercier toute l’équipe du Wake On Lan pour leur accueil. J’ai pu prendre le temps de discuter avec chacun d’entre eux et ils sont la raison pourquoi l’événement a été un vif succès. Une équipe unie qui a investi plusieurs heures par les soirs pour donner naissance à un projet unique en Mauricie.

Catégories
ActualitésLocales
Natif de St-Valère et bachelier en linguistique depuis 2015, je me suis toujours intéressé au domaine des jeux vidéo. J'adore tous les types de jeux, ma seule condition: avoir du plaisir à jouer. Je me spécialise en RPG, en jeux de sports et en licences oubliées.
Aucun commentaire

Laisser un commentaire

*

*



Dans le même sujet