Comment importer des jeux du Japon

Vous êtes, comme moi, un.e collectionneure.euse de jeux vidéo, et vous aimez encore tenir dans vos mains les précieux petits boîtiers de plastique?

Ou encore, vous êtes simplement un.e japanophile, et vous voulez jouer à TOUS les jeux qui mettent en vedette des personnages avec des yeux aussi grands que leurs mains?

Mais vous trouvez que ça manque de choix dans votre EB games local, ou encore le jeu que vous recherchez n’est sorti qu’au Japon?

Aujourd’hui, grâce à Internet, c’est plus facile que jamais de se faire livrer des jeux directement en provenance du pays du soleil levant.

Et même si ça peut paraître intimidant, c’est en vérité très facile. Voici un petit guide pour y voir plus clair.

 

La compatibilité

Avant de sortir votre carte de crédit et de vous acheter le dernier Ryu ga Gotoku, vous devez savoir si votre console pourra lire le jeu que vous souhaitez acheter.

Pour ce qui est des consoles actuelles, le region lock ne semble plus être très à la mode (heureusement). La Switch et le PS4 jouent des jeux japonais sans aucun problème. Les jeux de Xbox One ne sont pas non plus restreints, mais certains jeux de 360 le sont. Il faut donc faire des recherches avant de passer à la caisse.

Pour les consoles plus anciennes, ça se complique. Le 3DS ne peut pas jouer les jeux d’une autre région, mais les autres consoles portables de Nintendo, oui.

Certains jeux de PS3 sont limités, d’autres non. Dans tous les cas, mieux vaut vérifier avant d’acheter.

Et si votre console ne lit pas les jeux japonais, vous pouvez alors acheter une console japonaise, ou dans le cas de certaines consoles plus anciennes, les modifier (au niveau du logiciel ou au niveau physique) pour leur permettre de jouer des jeux étrangers. Encore là, c’est du cas par cas.

Les consoles «Famiclone», c’est-à-dire les consoles qui copient le bon vieux NES peuvent souvent être une solution de rechange intéressante.

Le Retron 5, par exemple, permet de jouer des jeux de 10 consoles différentes dont le NES et le SNES ainsi que leurs versions japonaises, le Famicom et le Super Famicom. Les puristes du jeu rétro y trouveront quelques défauts, mais pour la majorité des gens, c’est une solution simple et élégante.

 

Les sites pour acheter des jeux

 

Amazon

Étonnamment, le site le plus simple par lequel passer pour importer des jeux du Japon en est un que vous connaissez sans doute déjà : Amazon.

Le géant du web possède un site au Japon, et ça ne pourrait pas être plus simple d’utilisation. Il vous suffit de régler la langue sur anglais, et voilà! Vous avez accès au même site que tout habitant de l’archipel nippon.

 

À partir de là, vous pouvez magasiner comme vous le feriez sur Amazon.ca. Les prix sont évidemment en yens, mais encore là, c’est facile de faire la conversion; il vous suffit de tasser le nombre de deux décimales et d’ajouter environ 25%.

Par exemple, un jeu qui se vend 3000 yens revient à environ 40$ canadiens.

La livraison est abordable (environ 10$ en tout et pour tout pour un jeu de Switch, par exemple), et la livraison est EXTRÊMEMENT rapide.

La semaine dernière j’ai commandé Phoenix Wright Trilogy, et j’ai reçu ma copie en 5 jours.

Pas trop mal pour un jeu qui part de l’autre bout du monde.

https://www.amazon.co.jp/

 

Playasia

Pour les amateurs, Panty Party vient avec une petite culotte gratuite.

Ce site est probablement le plus connu dans le domaine de l’importation de jeux vidéo. C’est un incontournable pour tout amateur.

L’un des avantages principaux de ce site, c’est que les prix sont d’emblée affichés en $ canadiens, donc pas besoin de calcul mental.

En plus, Playasia ne se limite pas au Japon : ils offrent des produits de l’Asie au complet (et même certaines versions américaines et européennes).

Vous pouvez même commander des produits dérivés comme des peluches ou des figurines.

Playasia s’adresse vraiment davantage aux collectionneurs, et vous risquez davantage d’y trouver des produits nichés que sur Amazon.

Les frais de livraison sont également assez abordables. On parle d’environ 15$ pour vous faire livrer une copie de jeu Switch.

https://www.play-asia.com/

 

Ebay

Encore une fois, Ebay est un site archi-connu chez nous, les Nord-Américains.

Ce que vous ne savez peut-être pas, toutefois, c’est que les Japonais ont une excellente réputation sur ce site d’enchères en ligne.

Sans tomber dans les généralisations à la limite du racisme (il y a des idiots et des bonnes personnes partout), les Japonais ont la réputation de vendre leurs jeux en très bon état, et de souvent inclure une petite attention dans le colis comme de l’origami.

Kawaii.

Par contre, le gros hic avec Ebay, ce sont les frais de livraison. D’un affichage à l’autre, les frais de livraison peuvent varier énormément.

Il ne faut pas oublier que le vendeur ne s’occupe pas nécessairement de la douane à votre place comme le font les marchands. Il est possible qu’on vous réclame des frais supplémentaires pour prendre possession de votre colis.

Ceci étant dit, pour les jeux rétro, il s’agit d’un incontournable.

https://www.ebay.ca/ (duh)

 

Zenmarket

Zenmarket n’est pas vraiment une boutique en soi, mais bien un service qui s’occupe de faire des achats au Japon à votre place puis de vous les faire parvenir. Il faut les voir comme un intermédiaire qui s’occupe de votre colis.

L’un des avantages de Zenmarket, c’est que vous pouvez acheter à partir de n’importe quel site japonais, qu’ils offrent la livraison outre-mer ou non, sans vous casser la tête.

Par exemple, Yahoo! Auctions est très populaire au Japon, mais bonne chance pour vous y retrouver par vous-même si vous ne maitrisez pas la langue de Shigeru Miyamoto.

Ils peuvent donc s’occuper de miser à votre place sur Yahoo! Auctions (jusqu’à une limite que vous aurez fixée, bien sûr) ou simplement compléter un achat sur un site japonais à votre place.

Ensuite, ils feront livrer l’objet à leur entrepôt puis vous le renverront.

Le tout vous coûtera 3$ + les frais de manutention.

Zenmarket est utile parce qu’ils simplifient grandement le processus d’achat pour les Nord-Américains. Si vous cherchez des jeux rétro, ils sont un incontournable, puisqu’ils traduisent les sites d’enchères en anglais, affichent les prix en dollars canadiens et s’occupent des manipulations pour miser à votre place.

En plus, vous pouvez acheter sur N’IMPORTE QUEL site japonais, ils vont s’occuper de vous livrer vos achats. Ça non plus ce n’est pas négligeable.

https://zenmarket.jp/en/

 

Les marchés digitaux

Finalement, si vous ne tenez pas à avoir une copie physique des jeux que vous achetez, mais que vous voulez quand même jouer à certains jeux exclusifs au Japon, c’est assez simple : il vous suffit de vous créer un compte avec une adresse japonaise (personnellement, je me suis créé un compte européen sur mon Playstation 4 et j’ai entré l’adresse d’un McDo à Paris) et puis c’est aussi simple que ça, vous avez accès au marché japonais.

En vous connectant sur votre compte japonais, peu importe la console, vous aurez soudainement accès aux jeux destinés au marché nippon.

Même pour les jeux gratuits, ça peut être intéressant. Par exemple, si vous jouez à Super Mario 3 à partir de l’app japonaise de Nintendo sur Switch, vous remarquez que la version japonaise était plus difficile que la nôtre.

Suffit juste d’entrer une adresse de McDo japonais pour l’essayer!

Catégories
Dossiers
La première vidéo de Pier-Luc, c'est lui, à l'âge de 3 ans, qui joue à Duck Hunt avec le gros fusil orange. Il les a pwn 360 NO SCOPE. Depuis, il passe beaucoup (trop) de temps à jouer à des jeux, que ce soit sur Android, 3DS, Wii U (oui, il est l'une des six personnes à avoir acheté une Wii U) ou PS4. Il ne joue pas beaucoup à l'ordinateur, sauf pour les fois où il télécharge des émulateurs pour jouer à de vieux classiques (des jeux qu'il possède, bien sûr). Quand il ne joue pas, il écoute la WWE, il lit ou bien il tente de faire avancer sa carrière en humour. Mais soyons honnêtes, il passe surtout son temps à jouer.
Aucun commentaire

Laisser un commentaire

*

*

Dans le même sujet