Crash Team Racing: Nitro Fueled arrive dans le 21ème siècle

ATTENTION

Dans la mise à jour d'Aout 2019 du jeu, Activision a ajouté des microtransactions qui permettent d'acheter avec de l'argent réel des objets et personnages virtuels.

En plus de cela, des quêtes quotidiennes, hebdomadaires et mensuelles ont été ajoutées dernièrement. Il s'agit de beaucoup de pratiques tirées du free 2 play destinées à vous faire dépenser de l'argent inutilement pour un jeu qui n'en a pas besoin.

Si vous êtes inquiets que vos enfants jouent au jeu et dépensent sans faire exprès votre argent inutilement, vous pouvez vous procurer Mario Kart 8 Deluxe ou Team Sonic Racing à la place. Tous les 2 sont de très bons titres et ne possèdent pas de pratiques prédatrices de manipulations pour faire dépenser de l'argent.

Critique originale:

Il était une fois la première Playstation 

Sorti en 1999 sur Playstation 1, Crash Team Racing (CTR) était le résultat de la maîtrise de Naughty Dog avec le matériel de la console. Ils avaient en effet développé de nombreuses techniques pour parvenir à réaliser Crash Bandicoot 1, 2 et 3.

A l’époque Mario Kart 64 était sorti, et de nombreux concurrents s’essayaient dans le genre sans jamais arriver à égaler le jeu de kart de Nintendo.

C’est dans ce contexte que Crash Team Racing arriva, avec un mode multijoueur jouable à 4 en écran divisé, fait rare à l’époque.

Certaines éditions du jeu étaient d’ailleurs vendues avec un Multitap, accessoire qui permettait d’ajouter des ports manettes à votre Playstation 1.

Nous voilà arrivé en 2019, 20 ans après, pour un remake de ce jeu qui surfe sur le succès de la trilogie originale refaite il y a 2 ans. Mais Crash Team Racing: Nitro Fueled (CTR:NF) n’est pas qu’un remake du premier CTR : il contient également les personnages et circuits de  Crash Nitro Kart, une suits sorties par Vivendi/Activision après avoir acheté la franchise.

Du contenu en voilà

Crash Team Racing: Nitro Fueled est réalisé par nos voisins de la ville de Québec, le studio Beenox, appartenant à Activision, et est sorti sur Playstation 4, Xbox One et Nintendo Switch.

Sachant que Crash Bandicoot N. Sane Trilogy est sorti quelques mois plus tard sur Steam PC, nul doute que ce jeu de kart arrivera également sur cette plateforme.

Ce titre contient tous les modes de CTR original:

  • Des modes locaux Grand Prix, Course Unique et Bataille jouables jusqu’à 4 joueurs
  • Des modes Time Trial, Relic Race, CTR Challenge, Crystal Challenge jouables en solo
  • Un mode aventure solo élaboré comprenant 3 modes de difficulté
  • Un mode local Course Unique et Bataille jouable en ligne dans des lobbies de 8 joueurs ou alors avec ses amis.

La version Playstation comporte quelques exclusivités comme des skins Retros (où Crash, Coco et Neo Cortex apparaissent avec très peu de polygones comme à l’époque), et un circuit Retro Playstation supplémentaire.

Pour finir les énumérations, sachez que le jeu comporte 25 personnages et 31 circuits (30 sur Xbox One et Nintendo Switch donc).

 

C’est bien joli tout ce contenu, mais manette en main?

Et bien la maniabilité de CTR a été reprise à la perfection. Accélérations, sauts qui se transforment en Drift ou en Boost, tout est là. Aucune aide à la conduite par contre pour éventuellement aider les nouveaux joueurs. Ils vont devoir apprendre à la dure, comme nous il y a 20 ans. Les objets bonus que l’on récupère dans les caisses avec points d’interrogation nous aident à peine. Il faut vraiment beaucoup s'entraîner pour arriver à franchir tous les défis que le jeu propose. Si Mario Kart permet de changer de position dans la course, à tout moment ou presque, ici, tout comme dans les Sonic Racing, tous les mouvements, trajectoires, prises de risques comptent. Les tournants s’optimisent, les circuits se travaillent pour être maîtrisés.

Les circuits, d’ailleurs, ont été refaits entièrement et reprennent strictement les trajectoires des jeux originaux. Ils sont assez difficiles et ils sont devenus magnifiques entre-temps. Effets de lumière, de reflets, d’eau, de boue. Le jeu est très agréable à observer constamment.

La vieille configuration de boutons prend un peu de temps pour s’y habituer (bonjour l’accélérateur sur Croix/A) mais c’est soit celle-ci, soit une configuration alternative que je ne trouve pas plus intuitive.

Il est possible également de changer les musiques du jeu pour écouter la bande son originale.

Un magasin existe pour acheter du contenu additionnel, mais pour une fois, c’est un magasin où tout s’achète avec la monnaie du jeu. Les prix sont normaux et rien ne peut s’acheter avec de l’argent réel. Une très bonne chose.

Ainsi vous pourrez vous procurer certains personnages, des skins, des animations, des skins de karts, des décalcomanies pour vos karts.

Car oui dans cet opus, vous pouvez entièrement personnaliser votre kart de fond en comble, cela va bien sur de l’apparence de votre personnage jusqu’à la couleur des roues de votre véhicule. Tout y passe.

Bien qu’exigeant, le jeu reste très agréable à jouer constamment, et bien sûr en particulier en multijoueurs avec différents modes de bataille et de courses. Là aussi, il y a de quoi faire.

Le jeu tourne en 30 images par seconde, quelle que soit la console ou le mode de jeu. Certains se plaindront que ce ne soit pas 60 images, mais honnêtement cela ne pose pas de problème, et le jeu est stable et fluide en tout temps.

Cerise sur le gateau, CTR:NF est vendu au prix de 50 CAD + taxes, qui est un prix déja plus attractif que le prix standard des blockbusters actuels. Apparemment il s'agit du prix standard des jeux de kart de notre époque vu que Team Sonic Racing est sorti au même prix un mois plus tot.

Pour conclure, Crash Team Racing: Nitro Fueled comporte un contenu massif et est susceptible de plaire à tout le monde. Il est très bien réalisé et se suffit à lui-même, pas de DLCs louches ou de contenu à acheter avec de l’argent réel. Beenox mérite toutes nos félicitations pour leur excellent travail. Cependant, le jeu est bien plus exigeant qu’un Mario Kart, et saura récompenser les joueurs qui s’y attèlent.

Jeu fourni par l’éditeur.

Jeu testé sur PS4 Pro.

Sorti le 21 juin 2019 sur Playstation 4, Xbox One et Nintendo Switch

Prix: 50 CAD + taxes
Captures d'écran effectuées dans le jeu.

Catégories
Critiques
Après être tombé dans la marmite des grandes séries de jeux vidéo japonais depuis la NES, il n'en est jamais sorti et continue de suivre chacun des épisodes de Mario, Sonic, Castlevania, Street Fighter, Mega Man, Pokemon, Shenmue, Soul Calibur, Kirby... qui sort.
Aucun commentaire

Laisser un commentaire

*

*



Dans le même sujet