Nous avons testé la Nintendo Switch Lite !

C'est le rush de fin d'année pour les éditeurs, qui doivent tous faire en sorte que les joueurs savent que leurs titres sortent. C'est dans ce contexte que Nintendo of Canada nous a invités au magnifique Loft Hotel à Montréal pour tester leur collection automne/hiver 2019.

 

Au menu du jour donc, nos impressions sur Luigi’s Mansion 3, The Legend of Zelda: Link’s Awakening, The Witcher 3: Wild Hunt — Complete Edition et Daemon X Machina.

Mais tout d'abord, on commence avec la nouvelle version de la Switch.

Nintendo Switch Lite

Plus petite, seulement portable, moins chère, disponible le 20 septembre en coloris jaune, turquoise ou gris, ça, vous le savez déjà. Mais qu'en est-il de la prise en main?

Et bien cela est très agréable. J'apprécie beaucoup l'ergonomie générale. L'objet donne l'impression d'une console très raffinée après multiples essais. Le D-Pad (croix multidirectionnelle) est de retour. Les boutons sont naturellement plus petits, on peut appuyer sur les boutons de face avec un seul pouce et cela ne pose pas problème. Un peu plus dérangeant pour les grandes mains : les boutons ZR et R (ou ZL et L) sont trop proches et il n'est pas très confortable de les presser en même temps. Cependant, très peu de jeux ont besoin de cela (surtout mes jeux de combat fétiches en fait), et la plupart du temps vous utiliserez votre index pour presser chacun d'entre eux alternativement.

Le plastique est bien solide et adapté aux enfants. La console a une taille bien plus adaptée pour le transport que sa grande soeur. L'écran est magnifique, aucun problème pour le lire quelle que soit l'orientation du visage par rapport à la console.

À savoir que vous pourrez utiliser votre même compte Nintendo sur la Switch de salon et sur la Switch Lite. S'il est possible d'alterner entre les 2 consoles, il est cependant possible de jouer à une seule d'entre elles à la fois avec ce même compte. Imaginons que vous commencez une partie de Zelda sur la Switch de salon, vous pourrez la continuer sur votre Switch Lite pendant les transports grâce à la sauvegarde sur le nuage disponible avec le service Nintendo Switch Online (abonnement payant nécessaire).

Pour les jeux téléchargés, il vous faudra soit 2 cartes micro-SD, une par console et télécharger vos jeux sur chacune d'entre elles, soit changer votre micro-SD entre les consoles.

Si vous voulez une console portable et la désormais immense ludothèque de la Nintendo Switch, il est difficile de déconseiller ce modèle, d'autant plus que son autonomie a été augmentée par rapport au modèle de lancement.

Si vous souhaitez une console pour vos enfants... pour qu'ils libèrent la TV, pareil, le modèle fait très bien fait l'affaire également, et va surement devenir la console portable par défaut pour bien des familles dans les années à venir.

Disponible le 20 septembre 2019 pour 260$ + taxes. (300$ tout inclus)

 

Luigi’s Mansion 3

Le manoir de Luigi est une série de jeux bien différente de la saga des Mario. Dans la suite des épisodes GameCube et 3DS, Luigi parcourt un nouvel environnement, un hôtel, pour capturer des fantômes. Luigi's Mansion  est un habile mélange de jeu d'action et de puzzles, pour ouvrir et franchir les différents obstacles sur son chemin.

Dans cet épisode, Nintendo a eu la bonne idée de rajouter Gluigi, un clone gélatineux de Luigi jouable par un second joueur ou alternativement en mode solo. Cet aspect gélatineux lui permet de traverser les grilles notamment mais aussi malheureusement de se dissoudre sous l'eau. Heureusement, Luigi et Gluigi devront coopérer pour compenser les forces et faiblesses de chacun.

Le jeu met en scène des puzzles brillants, et parfois un peu retord, qui vous demanderont peut-être parfois 2 cerveaux pour les franchir.

Le niveau de détail dans le jeu est impressionnant. Les animations sont fluides constamment, Luigi et son comparse ont une animation pour chaque action imaginable. On a l'impression de voir un cartoon en action.  Même le tutoriel rapide est arrivé à me faire rire : Bouton A pour illuminer le chien fantôme, ZR pour utiliser l'aspirateur et aspirer le chien qui fait soudainement une mine d'apprécier cela. Surprenant de voir autant de vie injectée dans un jeu vidéo.

Ce n'est qu'une anecdote mais le titre regorge d'humour. Les visages épeurés de Luigi, les consignes du docteur... tout est fait pour que vous passiez un moment agréable en solo ou en coopération.

L'opus est comparable à une production Pixar : sous ses apparences comiques et cartoonesques, il y a une production qui peut être appréciée par tous, quel que soit son age.

Disponible le 31 octobre 2019 exclusivement sur Nintendo Switch.

The Legend of Zelda: Link’s Awakening

Le remake de mon Zelda préféré a tout pour plaire. S'il s'agit d'une nouvelle aventure de Link pour bien des joueurs, les vieux joueurs dont je fais partie ont de quoi se mettre sous la dent.

En plus de la refonte graphique et des milliers de modifications de gameplay pour rendre le jeu adapté au game design d'aujourd'hui, le jeu possède un mode permettant de créer son propre donjon de Zelda. Un mini Zelda-Maker en sorte. Pour cela, il faut récupérer des parties de donjon en récupérant les instruments de musique de l'histoire principale.

Vous pourrez partager ensuite ces donjons avec d'autres joueurs.

Link's Awakening reste très fidèle au matériau d'origine, vous trouverez l'épée sur la plage, le champignon dans la forêt que vous donnerez à la sorcière qui vous donnera de la poudre pour désensorceler le raton laveur, etc.

Ce que l'on a pu tester dans la démo se déroule de cette manière en tout cas. Les joueurs vétérans de la GameBoy savent à quoi s'attendre.

La refonte graphique permet à une nouvelle direction artistique de prendre vie, ici les personnages ont l'apparence de petites figurines animées. Les animations sont très détaillées et charmantes à observer.

Il n'y a aucune crainte à avoir concernant la qualité de ce titre, il s'agit d'une valeur sûre de la fin d'année, que vous soyez novice ou vétéran.

Disponible le 20 septembre 2019 exclusivement sur Nintendo Switch. (En même temps que la Switch Lite)

 

The Witcher 3: Wild Hunt — Complete Edition

Si le jeu est déjà sorti sur les autres plateformes, ce nouveau portage permet d'y jouer partout. C'est un portage très solide auquel on a affaire ici. Les graphismes sont bien sûr amoindris mais tout tourne sans le moindre problème avec l'intégralité du contenu.

Je connais très peu ce titre, mais toutes mes tentatives de baisser le framerate ont échoué, pourtant j'envoyais Geralt se balader dans la nature en cheval, je me battais avec plusieurs ennemis. Cela marche bien, et c'est ça l'important.

Les amateurs de RPG immersifs open world y trouveront sans problème leur compte.

Disponible le 15 octobre 2019 sur Nintendo Switch.

Daemon X Machina

Les amateurs de Mecha ont peu de choix : Virtual On et quelques jeux Gundam. Daemon X Machina entend combler ce vide. Dans un univers style manga/animé, vous affronterez de nombreux ennemis à bord d'un mecha (une grosse machine de guerre aux allures anthropomorphes).

Ce mecha peut sauter, s'élever dans les airs à l'infini, dasher (accélération soudaine) pour éviter les projectiles adverses, et tirer de multiples projectiles.

De nombreuses missions sont prévues pour ce titre très maniable. Une démo est disponible pour vous faire une idée sur le Nintendo eShop.

Disponible le 13 septembre 2019 exclusivement sur Nintendo Switch.

 

Pokemon Épée et bouclier

La démo ici présentée était la même que celle de l'E3, je vous réfère donc à nos impressions présentes ici dans cet article.

Les deux versions du jeu seront disponibles le 15 novembre 2018 sur Nintendo Switch.

Merci à Nintendo of Canada pour l'invitation.

Catégories
ActualitésJeuxOpinion
Après être tombé dans la marmite des grandes séries de jeux vidéo japonais depuis la NES, il n'en est jamais sorti et continue de suivre chacun des épisodes de Mario, Sonic, Castlevania, Street Fighter, Mega Man, Pokemon, Shenmue, Soul Calibur, Kirby... qui sort.
Aucun commentaire

Laisser un commentaire

*

*



Dans le même sujet