La série Tony Hawk’s Pro Skater fête ses 20 ans

L’un des jeux vidéo les plus influents de tous les temps, Tony Hawk’s Pro Skater, fête ses 20 ans cette année. En effet, le premier jeu de cette série culte est apparu en septembre 1999 et s’est décuplé en une multitude de suite, de spin-offs et de remakes.

Je me suis toujours demandé comment des jeux vidéo sur le skate (planche à roulettes) ont pu avoir une aussi grande influence sur l’industrie du jeu vidéo pendant des années et comment se fait-il que ces jeux ne soient plus publiés aujourd’hui sur les plus récentes consoles.

 

Les débuts d'une série culte

Retournons dans le passé : à la fin des années 1990, le développeur de jeu Activision s’est rendu compte que des jeux de skate avaient la cote et qu’ils seraient populaire auprès un jeune public. Ils ont donc fait appel au studio Neversoft, qui n’avait jamais encore fait de jeu de sport, pour créer un jeu de skate. Parallèlement, pendant ces mêmes années, Tony Hawk était déjà une figure importante de ce sport. Ils ont donc fait un accord avec ce skateur pour l’inclure dans le jeu, ainsi que plusieurs autres skateurs professionnels. C’est ainsi que Tony Hawk’s Pro Skater a fait son entrée dans les boutiques en septembre 1999, uniquement sur la PlayStation. Par la suite, il s’en est suivi des ports sur la Nintendo 64, la Game Boy Color et la Dreamcast l’année suivante.

Le succès a été si impressionnant qu’un deuxième jeu, intitulé Tony Hawk's Pro Skater 2, a vu le jour en 2000 sur la PlayStation, le PC, la Game Boy Color et la Dreamcast, et en 2001 pour la Game Boy Advance, le Mac et la Nintendo 64. Des améliorations assez importantes ont été ajoutés à ce jeu, notamment un éditeur de niveau et la possibilité de créer son propre skateur. S’ils ont fini à 100% le mode carrière, les joueurs peuvent même débloquer le personnage de Spider-Man, qui sera le premier personnage de la série provenant d’une autre licence. De nos jours, ce jeu est encore considéré, selon les critiques, comme l’un des meilleurs jeu vidéo de tous les temps, avec une note de 98/100 sur Metacritic pour la version PlayStation.

 

Plus de narration et d'exploration 

En 2003, le cinquième jeu de la série, intitulé Tony Hawk's Underground, a été commercialisé en 2003 sur la Game Boy Advance, la Gamecube, la PlayStation 2 et la Xbox, puis l’année suivante sur le PC et les téléphones mobiles. Un gros changement a été apporté à ces jeux et aux suivants, puisque des éléments de narration et d’exploration ont été introduits. Le président de Neversoft a dit en entrevue que ce jeu n’était pas uniquement un jeu de sport, mais aussi un jeu d’aventure. En effet, le jeu a inclus un mode histoire qui permet de suivre le personnage créé par le joueur dans une aventure rocambolesque. Par ailleurs, les développeurs de ce jeu ont tenté de créer le jeu le plus personnalisable de tous les temps. Les joueurs pouvaient donc créer leurs propres niveaux avec encore plus d’éléments que dans les anciens jeux. La possibilité de débarquer de son skate et de grimper sur les rebords ont été introduites dans ce jeu et ont été conservés pour certains jeux subséquents.

 

C’est à partir de la fin des années 2000 que les jeux de skate ont connu une baisse de popularité. En effet, en 2007, le jeu Tony Hawk's Proving Ground est sorti sur la Nintendo DS, la PlayStation 2, la Xbox 360, la PlayStation 3 et la Wii. Toutefois, le jeu devait faire compétition avec un autre de jeu, soit le jeu développé par Eletronic Arts intitulé Skate, qui a eu le plus de ventes. Ce faisant, Activision a décidé de concentrer ses efforts sur d’autres séries de jeux, tels que Guitar Hero et Call of Duty. De plus, la série des jeux Tony Hawk a été vendu au studio Robomodo en 2008.

 

Trop d'échecs cuisants

Cette partie de l’histoire devrait être effacée, puisque presque tous les jeux Tony Hawk développés par Robomodo ont été des échecs. D’abord, les jeux Tony Hawk: Ride et Tony Hawk: Shred, qui ont été publié respectivement en 2009 et en 2010 sur la PlayStation 3, la Xbox 360 et la Wii, obligeaient les joueurs à utiliser un périphérique de skate pour simuler la conduite du skate dans le jeu. Les ventes ont été décevantes et les jeux ont été reçu négativement par les critiques. Il faut dire que, bien que les jeux valussent le prix d’un jeu normal, le périphérique de skate valait plus d’une centaine de dollars. Ce fût une des raisons de l’échec de ces jeux.

Au final, Robomodo décida de retourner aux sources qui a fait de cette série un succès commercial. En 2015, le jeu Tony Hawk's Pro Skater 5 a vu le jour sur la PlayStation 3, la Xbox 360, la PlayStation 4 et la Xbox One. Le jeu a dû être développé en seulement quelques mois et il y a eu peu de promotion. Les graphismes étaient également obsolètes pour un jeu sorti dans ces années-là et les joueurs ont rapporté une multitude de bugs. Une des principales critiques du jeu était que les niveaux et les missions étaient trop simples et fades, et que ce jeu avait la qualité des premiers jeux de la série. Ce jeu a été considéré comme étant l’un des pires jeux sortis en 2015, alors que la série était l’une des plus lucratives dans le temps. En ce moment, le plus récent jeu de la série est Tony Hawk's Skate Jam, publié par la compagnie Maple Media et sorti en 2018 sur iOS et en 2019 sur Android.

 

L'enfant en moi, nostalgique de la série Tony Hawk

Après avoir fait un tour d’horizon de l’histoire de la série, revenons au point initial de l’article, à savoir comment un jeu de skate a pu être aussi populaire dans le temps. Personnellement, je n’ai jamais été un grand fan de skate. À vrai dire, même si je possédais un skate chez moi, je ne faisais pas souvent de tricks. Pourtant, j’ai eu tellement de plaisir à jouer aux jeux de la série, notamment Tony Hawk's Pro Skater 2, Tony Hawk's Underground et Tony Hawk's American Wasteland (où on pouvait se promener en BMX). Ce que j’aimais beaucoup de ces jeux, c’est la possibilité de me promener presque librement dans les niveaux et d’y découvrir les secrets. Le fait de construire mes propres niveaux a été quelque chose sur lequel j’y ai passé des heures durant ma jeunesse. De plus, l’un des meilleurs éléments du jeu était la bande sonore, qui était à la fois varié et qui comportait divers groupes de musique populaires.

 

À mon avis, ce qui a fait de cette série un succès commercial au début des années 2000 était à la fois la bande sonore, mais aussi la possibilité de se promener sur n’importe quoi : des rails, des casiers, des voitures, des vaisseaux extraterrestres, etc. La possibilité de créer ses propres niveaux a également été un élément important du succès de ces jeux, si bien que ça aurait été plaisant que l’on puisse les partager en ligne avec d’autres joueurs. Il faut également souligner le fait que les jeux comportent le nom de Tony Hawk a très probablement été d’une grande utilité pour son succès. Bref, je crois que ce serait une bonne chose qu’il y ait un autre jeu de la série Tony Hawk sur les plus récentes consoles.

Catégories
Dossiers
Aucun commentaire

Laisser un commentaire

*

*

Dans le même sujet