Disgaea 4 Complete +: Le bien et le mal de la politique

Comme la vie est drôlement faite. Pendant que le Canada vient d’élire un nouveau gouvernement, les fans de Disgaea 4 ont la chance de revenir explorer l’univers politisé du Netherworld. Avec le retour de la bande de Valvatorez, est-ce que le Complete + vaut vraiment la peine? Rares sont les jeux qui obtiennent un 2e remaster (A promise revisited et Complete + ). 

Pour les nouveaux partis

À travers Disgaea 4, nous avions découvert un instructeur de Prinny, Valvatorez, et son acolyte loup-garou, Fenrich, qui tentaient de sauver les Prinnies, les personnages fétiches de Nippon Ishi Software. Les Prinnies sont des âmes humaines se retrouvant à Hades pour absoudre leurs péchés en travaillant longtemps dans le but d’être réincarnés. À la suite d’une décision politique controversée de la part du Corrupterment (fusion entre les mots gouvernement et corruption) visant à éliminer tous les Prinnies, Valvatorez et Fenrich partent en croisade pour destituer l’actuel président du Netherworld, pour sauver les Prinnies et encenser les valeurs nutritives des sardines. Avec Valvatorez qui est incapable de briser une promesse, plusieurs situations loufoques viennent détendre l’atmosphère politique de Disgaea 4. 

Les nouveautés de Disgaea 4+ 

Remasteriser un jeu pour la 2e fois se doit d’avoir de nouvelles options intéressantes afin de s’éviter les foudres du public. Un des nouveaux éléments ajoutés au Complete + provenant de Disgaea 5 est la Cheat Shop. Les options de cette dernière nettement moins nombreuses que dans l’original offrent quand même une excellente opportunité d’ajouter du piquant à votre partie. Vous pouvez ajuster le niveau d’expérience, le niveau de mana et le niveau d’argent que vous recevez. De plus, vous pouvez ajuster le niveau des ennemis, donc le temps de courir après l’expérience est enfin terminé. 

Maintenant, vous pouvez envoyer les Innocents que vous avez soumis dans un entrepôt. Grâce à lui, il devient plus facile de les gérer, donc il devient plus facile d’améliorer la puissance de vos armes. 

Une autre option nouvellement introduite dans ce remake est qu’il est enfin possible de changer l’apparence de votre arme préférée. Encore une fois inspirée de Disgaea 5, si vous n’aimez pas l’esthétique d’une arme, vous avez tout ce qu’il faut pour améliorer son apparence. 

Vous avez maintenant la possibilité d’offrir des pots-de-vin aux sénateurs lors des assemblées. Toujours inspiré de son prédécesseur, vous avez enfin une possibilité supplémentaire pour améliorer votre sort quand vous vous faites refuser votre projet de loi. 

De plus, les concepteurs ont intégré le visualiseur d’événements. Si vous manquez quelque chose ou que vous avez mal compris une situation, il est maintenant possible de revenir et revoir seulement les événements sans devoir recommencer le jeu ou la carte au complet. 

Finalement, un système d’auto-save a été implanté dans Disgaea 4. Après chaque carte que vous gagnez, le jeu peut sauvegarder automatiquement, car vous avez le choix de maintenir l’option activée. 

 

Les autres politiciens sont aussi invités

Qui dit version complète, dit aussi tous les DLC inclus. Provenant de l’ère du PS3 où il pleuvait des DLC, vous aurez accès à des personnages de Soul Nomad, Disgaea 3, Phantom Brave et plusieurs autres! Si votre premier voyage à travers l’histoire ne va pas à votre goût, vous aurez au moins les personnages de DLC pour la 2e fois… Bien, non. Si vous tentez de refaire l’histoire en utilisant le retour vers le passé disponible dans la base, vous perdrez tous vos personnages de DLC. J’avoue, c’est très frustrant. Vous débloquez le personnage le plus puissant de cet univers, Tyrant Valvatorez, et vous n’y avez pas accès pour refaire l’histoire. De plus, lors de certains chapitres post histoire principale, on vous enlève certains personnages, dont Valvatorez et Fenrich. Jusque-là ça va. Sauf que, devoir s’entraîner comme un défoncé pour compléter des histoires secondaires est un peu inutile. Pousser la difficulté pendant l’histoire est tout ce qu’il y a de plus normal, mais disons que la suite pourrait être mieux, surtout qu’à l’exception des Valvatorez et de quelques personnages DLC, les personnages principaux et les classes secondaires sont un peu faibles à mon avis. 

Disgaea 4 Complete+_20191013161119

J’ajouterais que l’invitation des politiciens provenant de DLC est plutôt mal faite. Tous les personnages de DLC vous sont enlevés si vous procédez à un voyage dans le temps afin de recommencer l’histoire. C’est absurde et illogique surtout que vous devez recommencer l’histoire pour débloquer une classe en particulier. 

L’une des innovations provenant de Disgaea 5 qui aurait dû suivre est le classement des objets. Vous avez un inventaire limité à 64 objets que vous pouvez transporter dans les combats et vous avez une poubelle appelée la Warehouse (l’entrepôt). L’aspect d’avoir un nombre limité d’objets en combat n’est pas en soit mauvais, sauf qu’un moment donné il est facile de se perdre dans la surcharge d’objets que vous allez acquérir. 

Disgaea 4 Complete+_20191014130159

Valvatorez pour 4 ans!

Malgré tout, Disgaea 4 reste une valeur sûre. Après Disgaea 1 et Disgaea 4 complete, j’aimerais bien voir Disgaea 3 ou même un Disgaea 6 qui se fait attendre. La force principale de Disgaea 4 demeure son histoire super intéressante, hilarante, légère et sérieuse à la fois. C’est un excellent divertissement.C’est une nouvelle version qui offre la chance à plusieurs de voir ce qu’ils ont manqué par le passé. Après 2 remakes de suite, j’espère que le prochain Disgaea sera un nouveau jeu.

Catégories
CritiquesNintendoPlaystation
Natif de St-Valère et bachelier en linguistique depuis 2015, je me suis toujours intéressé au domaine des jeux vidéo. J'adore tous les types de jeux, ma seule condition: avoir du plaisir à jouer. Je me spécialise en RPG, en jeux de sports et en licences oubliées.
Aucun commentaire

Laisser un commentaire

*

*

Dans le même sujet