Blazblue Cross Tag Battle Version 2.0: encore meilleur?

Le super cross-over des Anime s'améliore

La série Blazblue m’a toujours semblée séduisante parce que chacun des jeux est magnifique et que ce sont des jeux de combat de très grande qualité. Le problème? La courbe de progression pour arriver à maîtriser un peu le jeu est ardue. Des tonnes de techniques universelles, des personnages uniques avec chacun un système différent. Et en plus de cela la base d’utilisateurs ne suit pas, c’est à dire que peu de joueurs y jouent. L’effort est donc énorme pour apprendre le jeu et il y a une possibilité que tu ne trouves personne de ton niveau avec qui jouer et donc t’amuser.

Voilà qu’est arrivé Blazblue Cross Tag Battle en 2018 ! Bien conscient de ces problèmes et voulant attirer bien plus de monde vers sa série, le producteur, Toshimichi Mori, a décidé d’appliquer des manipulations et des coups universels pour tous les personnages de son cross-over.

Bien que ce fut mal mis en valeur, Arc System Works a eu l’intelligence de mettre à disposition une version beta avant la sortie, et de rendre le jeu gratuitement essayable périodiquement lors de certains week-ends pendant l’année.

Le résultat est que le jeu m’a séduit dès la bêta et les serveurs sont constamment peuplés de monde sur PS4 en tout cas. Ils regagnent à chaque fois des joueurs lors d’une mise à jour.

Cela s’apprend vite, on essaye les quarts de cercle avant, arrière et hop on voit à peu près comment les personnages fonctionnent.

Un an plus tard, après une annonce d’une nouvelle version 2.0 à l’ EVO, que vaut le jeu?

La 2.0 ajoute de nombreux éléments qui ont été énumérés ici mais que je vais parcourir en détail:

9 personnages

(dont les vidéos de présentation sont visibles en suivant le lien ci-dessus)

Yumi (Senran Kagura Estival Versus)

Attaque avec ces attaques de glaces. Possède des projectiles et des rekkas. Son Anti-Air peut s’exécuter en l’air.

Neo Politan (RWBY)

Est un personnage polyvalent qui a déjà séduit la communauté. Elle est spécialiste dans l’art d’effectuer des mixups: c’est-à-dire attaquer à différents endroits dans la garde d’adversaire pour le forcer à changer de garde

Akatsuki (Akatsuki Blitzkampf) 

Est un Shoto classique dans un jeu où personne ne l’est. Il possède une boule de feu, et un simili-Tatsumaki/Hurricane Kick. Par contre, pas de Shoryuken/Dragon Punch, son A+D reflète les projectiles à la place.

Blitztank (Akatsuki Blitzkampf)

La star de cette mise à jour. Un énorme tank, peu mobile qui tire des lasers et orbes d’énergie. En dashant, il attaque, et traverse tout l’écran directement, mais si l’adversaire bloque cette attaque, le tank est très vulnérable.

Celica (BlazBlue)

Un personnage de Blazblue qui arrive avec sa marionnette. Elle a des coups avec des noms français marrants: “Lance Quiche” , “Marteau Flan”, “Armure Sorbet”, “Casque Velouté”. En général, un personnage qui arrive avec une autre entité est plutôt complexe à utiliser, heureusement cela ne semble pas être le cas ici, et la marionnette suit constamment son maître.

Elizabeth (P4A)

Une des hôtesses de la Velvet Room débarque dans le cross-over. Ses animations sont également aussi travaillées. Son Persona possède de nombreuses attaques comme des projectiles ou tornades, ce qui permet à Elizabeth de se tenir à distance et de tendre des pièges.

Adachi (P4AU)

Le personnage DLC de Persona 4 Arena Ultimax revient avec toute sa cruauté et sa folie. Son Persona est une version méchante de celui de Yu. Son A+D est un contre dans lequel l’adversaire doit éviter de frapper sous peine de se faire punir. Beaucoup de projectiles également pour son Persona, comme pour Elizabeth, il attaque de loin.


Hilda (Under Night In-Birth)

Une tonne de projectiles originaux pour cette bourgeoise. Beaucoup de types d’épées se matérialisent et se génèrent à chacun des coups spéciaux de Hilda. Cela semble difficile d’éviter la myriade de projectiles mais heureusement elle est plutôt lente.


Susanoo (BlazBlue)

Un gros monstre qui lance tout un tas de rayons d’énergie verts. Il peut et doit foncer sur l’adversaire pour l’attaquer au corps au corps. Il doit varier ses attaques avec son partenaire pour piéger les adversaires et faire beaucoup de dégâts.

Un scénario supplémentaire incluant les nouveaux personnages

Les fans d’histoire seront aux anges. Personnellement ce n’est pas ce qui me vend un jeu de baston.

Des mécaniques de gameplay

Cross Raid

Après avoir fini le Smart Combo 1, si vous pressez A à nouveau, votre partenaire intervient et utilise une dernière attaque. Il aura l’état amélioré d’”Active Switch”. Cela permet de changer de place de manière sécuritaire avec le partenaire. Au début vous allez le faire par erreur souvent, mais c’est une nouvelle habitude à prendre. Ceci utilise toute votre Cross Gauge.

 

Extra Assault

Si vous pressez C pendant la fin d’un Clash Assault effectué à 2 personnages, l’attaque fait davantage de dégâts. Cela requiert une barre de furie (Skill Gauge).

C’était pas un ajout indispensable parce que cela ne change pas grand chose au final. Ca apporte peut-être plus de spectacle.

 

Rampage Time

Si le timer du match a dépassé les 80 secondes, les barres de furie (Skill Gauge) des 2 adversaires vont augmenter continuellement. Il s’agit d’un mode mort subite pour pousser les adversaires à balancer des coups dévastateurs et faire des erreurs.

Delayed Down Entrance

Lorsque votre premier personnage est vaincu, vous pouvez maintenir A,B ou C pour retarder le timing de l’entrée du second personnage sur l’écran. Il s’agit d’une technique que les pro vont utiliser à bon escient. Auparavant, le second personnage entrait toujours au même moment, l’adversaire pouvait calculer le timing de son piège pour le punir.  Maintenant il doit réfléchir et connaître les habitudes de son adversaire pour éventuellement le punir.

Des milliers d’ajustements de la balance du gameplay

Comme les barres de vie des personnages qui avaient 14000 points, sont passées à 16000.

Quant à ceux qui avait 16000, ils sont passés à 17000. Les personnages faibles résistent un peu plus longtemps.

Pour les personnages de la série Persona 4 Arena, lorsque leur Persona se faisait briser, ils se prenaient davantage de dégats. Ces dégâts ont été divisés par 2.

 

Et bien d'autres comme:

  • De nouvelles interactions et couleurs pour les personnages
  • Un nouveau niveau de plage inspiré de Senran Kagura Estival Versus
  • Une nouvelle interface graphique pour les combats et l’écran (J’apprécie beaucoup, ça donne une impression d’un nouveau jeu. Tout est clair, mais ça l’était aussi avant)

J’aurais souhaité des modes de jeux supplémentaires, peut-être des modes non-sérieux. Parce qu’après avoir écumé le reste des modes, il ne reste que Survival Mode pour jouer contre le CPU ou contre des joueurs en ligne.

Le cast contient désormais 49 personnages.

A noter que vous pouvez vous procurer directement tout le contenu en achetant la Special Edition Sur PS4Switch,ou Steam 

Je le précise parce que je trouve que la présence des 9 nouveaux personnages est mal indiquée dans ce bundle, mais ils sont inclus.

Les possesseurs de la version 1.0 ou 1.5 peuvent toujours jouer avec tout le monde, même avec ceux de la version 2.0. Et ils peuvent acheter le 2.0 Expansion Pack si cela les tente.

 

Pour conclure

Si vous avez aimé le jeu auparavant: le jeu ne fait que s’améliorer et obtient du contenu.

Si vous aimez les jeux de combat: le jeu n’est pas difficile à apprendre, très beau et très amusant.  Reste à savoir si vous êtes prêts à lui faire une place parmi les innombrables jeux de combat de qualité disponibles en ce moment.

Si vous êtes curieux: ce n’est pas le jeu le plus facile pour commencer, Samurai Shodown VII ou Street Fighter V, sont plus abordables, mais si votre personnage favori est désormais dans le roster, ça vaut le coup de s’y mettre. Avec une cinquantaine de personnages, il est possible de trouver son bonheur facilement.

Oh et bien sur, on peut maintenant débloquer des persos de Lobby comme le tank...


Catégories
Critiques
Travaille désormais sur Combactu. L'émission des combats vidéoludiques. Cliquez sur les liens YouTube et Twitter (@CombactuFr) Après être tombé dans la marmite des grandes séries de jeux vidéo japonais depuis la NES, il n'en est jamais sorti et continue de suivre chacun des épisodes de Mario, Sonic, Castlevania, Street Fighter, Mega Man, Pokemon, Shenmue, Soul Calibur, Kirby... qui sort.
Aucun commentaire

Laisser un commentaire

*

*

Dans le même sujet