Le Dépisteur – Jamestown+ : B-Wings, Touhou et un complet

Tout le monde se rappelle de B-Wings? Vous savez ce petit vaisseau où vous pouviez changer de pouvoir en cours de route. Ajoutez-lui le classique asiatique Touhou où c’est l’enfer des projectiles et vous obtiendrez quelque chose qui ressemble à Jamestown+. Développé par Final Form Games et publié par Batterystaple Games, vous obtiendrez l’un des meilleurs Bullet Hell/Shoot ‘Em Up. Le remaster sera disponible à partir du 12 décembre 2019 sur Nintendo Switch et PC. Cet article est possible grâce à la collaboration du studio qui nous a offert une clé sur PC. 

Le dépisteur est une chronique visant soit à faire découvrir des jeux qui sont passés sous le radar, soit à ramener au goût du jour des classiques qui sont tombés dans l’oubli.

L’anachronisme du 17e Siècle

Basé sur une colonie britannique installée sur la planète Mars dans les années 1800, Jamestown+ vous fera affronter une infinité d’aliens pour protéger les colons et l’armée britannique­. C’est alors que vous prendrez votre vaisseau et que vous partez à la défense de vos alliés. Vous aurez le choix de plusieurs pouvoirs afin de compléter votre mission. Tous les armes ont un avantage considérable selon la carte. 

Simple et entre amis

Comme la majorité des Shoot ‘Em Up, les contrôles de Jamestown+ sont très simple. Vous avez votre tir primaire, votre tir secondaire, votre déplacement et le Vault. Le Vault est une jauge que vous remplissez avec les pièces et l’argent que laissent tomber les ennemis. Quand vous tombez dans une impasse de projectiles, activez ce pouvoir et vous aurez une sorte de bouclier qui absorbera les balles. 

Un point très intéressant est que les contrôles sur PC du moins sont très polyvalents. Par exemple, si vous êtes plus à l’aise avec votre souris, vous n’aurez besoin du clavier seulement si vous souhaitez quitter le jeu. Avec quelques tests que j’ai pu expérimenté avec des amis, nous avons pu jouer en collaboration sur le même ordinateur en y ajoutant une manette de PS4. Donc, l’un contrôlait la souris, le deuxième avait le clavier et le troisième une manette de PS4. Alors, aucune raison de ne pas être à son aise en jouant à ce jeu.

De plus, Jamestown+ se joue de 1 à 4 joueurs. Seul la quantité d’ennemis est augmentée, car dans un Bullet Hell, il est facile de se perdre dans les balles, qu’elles soient ennemies ou alliées. Un système de résurrection est implanté. Soit vous attendez que le temps soit écoulé, soit, s’il y en a flottant dans l’écran, vous prenez le power-up. Ce power-up est très important, car en groupe, le jeu devient plus difficile, le temps de résurrection est de 12 secondes et le nombre de vies collectives est restreint à 2. Donc, si tous les joueurs meurent, il coûtera une vie collective pour continuer. 

Emmène-m'en des défis!

Jamestown+ comporte une section défi, des niveaux de difficulté pour les cartes individuellement en plus d’une section appelée “The Gauntlet” où vous ferez une série de carte l’un à la suite de l’autre. Plus vous choisissez des cartes, plus le niveau de difficulté sera élevé. Dans l’ensemble les défis sont très amusants et vous offre une opposition souvent intense. Si vous tentez de tous les compléter avec le même pouvoir, vous en aurez pour votre argent, car je dois avouer, certains vaisseaux sont mieux adaptés à certaines cartes/défis que d’autres. 

Les avantages du plus

Jamestown+ est la version complète de Jamestown sortie en 2011. La version plus vous donne tous les DLC inclus. Nous n’avons pas encore le prix que coûtera la nouvelle version, mais pour la qualité du divertissement, espérons que le prix sera raisonnable. Ce sera un beau petit cadeau pour animer les party des fêtes. 

Du déjà vu bien fait

Jamestown+, malgré qu’une multitude de jeux du même type ait déferlé depuis les années 80, a réussi à apporter beaucoup d’éléments très intéressants au genre. Même si ses graphismes sont simples, l’ensemble est très peaufiné. C’est un excellent jeu pour jouer en famille. Autant les parents que les enfants apprécieront cette épopée vers les confins de la planète Mars. 

Juste pour se gâter:

Catégories
AperçusCritiquesNintendoPC / MACPlaystation
Natif de St-Valère et bachelier en linguistique depuis 2015, je me suis toujours intéressé au domaine des jeux vidéo. J'adore tous les types de jeux, ma seule condition: avoir du plaisir à jouer. Je me spécialise en RPG, en jeux de sports et en licences oubliées.
Aucun commentaire

Laisser un commentaire

*

*

Dans le même sujet