Sous le radar 2019: Ape Out

Afin de souligner la fin de l’année, Multijoueur a décidé de vous faire découvrir des titres géniaux que vous avez peut-être manqué en 2019. Parce que de nouveaux jeux à découvrir, c’est pas mal mieux que du chocolat de calendrier de l’avent! 

 

 

Ape Out est un jeu plein de style qui vous place dans la peau d’un gorille captif. Avec une caméra qui suit vos action d’en-haut, vous devez vous échapper des différents lieux dans lesquels on vous a enfermé (laboratoire, tour à bureau, etc.) en faisant exploser en une giclée de sang les pauvres badauds qui croiseront votre chemin. 

 

Pourtant, Ape Out n’est pas un jeu sur la cruauté animale, ni un jeu sur les gorilles ou même sur la violence. 

 

Ape Out est avant tout un jeu sur le jazz. 

 

Dans un éclat de génie, chaque niveau est accompagné d’un rythme de batterie jazz. Et le batteur réagit à la moindre de vos actions; plus l’action s’emballe, plus le batteur redouble d’ardeur. Chaque coup porté est accompagné d’une volée percussive. 

Ainsi, en même temps que vous tuez vos geôliers, vous êtes en train d’improviser une pièce jazz ponctuée de cris et de violence. 

 

L’action est féroce et intense; vous devez éviter les projectiles ennemis, vous pouvez agripper vos adversaires pour retourner leurs armes contre eux, vous pouvez également utiliser certains éléments du décor pour vous protéger. 

 

Ape Out est un jeu très court, quelques heures tout au plus. Mais c’est un véritable triomphe du design et de musique. 

 

Il faut jouer à Ape Out comme on écouterait un excellent 45 tours. 

 

Plus incroyable encore, le jeu est l’oeuvre d’un seul homme, Gabe Cuzillo, accompagné d’un musicien, Matt Boch (et un petit peu de Bennett Foddy pour le design des personnages).

 

 

Impressionnant pour un premier jeu. 

 

Ape Out est disponible sur Switch, PC (Steam, GOG, Humble Bundle).

Catégories
Annonces
La première vidéo de Pier-Luc, c'est lui, à l'âge de 3 ans, qui joue à Duck Hunt avec le gros fusil orange. Il les a pwn 360 NO SCOPE. Depuis, il passe beaucoup (trop) de temps à jouer à des jeux, que ce soit sur Android, 3DS, Wii U (oui, il est l'une des six personnes à avoir acheté une Wii U) ou PS4. Il ne joue pas beaucoup à l'ordinateur, sauf pour les fois où il télécharge des émulateurs pour jouer à de vieux classiques (des jeux qu'il possède, bien sûr). Quand il ne joue pas, il écoute la WWE, il lit ou bien il tente de faire avancer sa carrière en humour. Mais soyons honnêtes, il passe surtout son temps à jouer.
Aucun commentaire

Laisser un commentaire

*

*

Dans le même sujet