Sous le radar 2019: Creature in the Well

Afin de souligner la fin de l’année, Multijoueur a décidé de vous faire découvrir des titres géniaux que vous avez peut-être manqué en 2019. Parce que de nouveaux jeux à découvrir, c’est pas mal mieux que du chocolat de calendrier de l’avent! 

 

 

Si vous suivez un peu mes textes et mes critiques, vous avez peut-être remarqué que j’apprécie beaucoup l’innovation dans les jeux vidéo. 

 

Évidemment, c’est plaisant à l’occasion de jouer à un jeu qu’on connaît de fond en comble qui nous fait l’effet d’une vieille doudou confortable.

Mais dans une année, je joue à beaucoup, beaucoup de jeux vidéo. Nécessairement, j’en viens parfois à trouver leur contenu redondant. Il y a une limite au nombre de fois où on peut escalader une tour pour révéler le contenu d’une carte avant de commencer à trouver que toutes les tours se ressemblent. 

 

C’est donc satisfaisant de voir un jeu arriver avec une mécanique que je n’ai jamais vue. 

 

J’ai donc accueilli Creature in the Well comme une bouffée d’air frais. 

 

Dans ce jeu, vous incarnez un robot-ingénieur qui a pour mission de relancer une mystérieuse machine qui permettrait de rendre le désert habitable. Seul hic: le puit où se trouve la machine est habité par une créature maléfique qui refuse de voir son désert habité.

Vous devrez donc à la fois éveiller les machines et affronter la créature en maniant l’électricité. Et c’est là que le jeu devient intéressant: vous manipulez ces boules d’électricité à la manière d’un casse-brique. 

 

En fait, Creature in the Well mélange des mécaniques de casse-brique et de pinball à un jeu d’action et d’exploration. 

 

Cette prise en main neuve et excitante est en plus appuyée par une direction artistique impeccable. 

 

Creature in the Well est disponible sur Switch, Xbox et PC

 

Catégories
Annonces
La première vidéo de Pier-Luc, c'est lui, à l'âge de 3 ans, qui joue à Duck Hunt avec le gros fusil orange. Il les a pwn 360 NO SCOPE. Depuis, il passe beaucoup (trop) de temps à jouer à des jeux, que ce soit sur Android, 3DS, Wii U (oui, il est l'une des six personnes à avoir acheté une Wii U) ou PS4. Il ne joue pas beaucoup à l'ordinateur, sauf pour les fois où il télécharge des émulateurs pour jouer à de vieux classiques (des jeux qu'il possède, bien sûr). Quand il ne joue pas, il écoute la WWE, il lit ou bien il tente de faire avancer sa carrière en humour. Mais soyons honnêtes, il passe surtout son temps à jouer.
Aucun commentaire

Laisser un commentaire

*

*

Dans le même sujet