Sisters Royale: Five Sisters Under Fire – Un battle royale fratricide

Sisters Royale est un shoot’em up vertical développé par Alfa System et édité par Chorus Worldwide. Déjà sorti au Japon sous le nom de Sisters Royale: I’m Being Harassed by 5 Sisters and It Sucks, le jeu est désormais disponible sur Nintendo Switch et PS4 depuis le 30 janvier 2020.

Sous ses apparences de jeu pour fans d’anime avec sa direction artistique, se cache en réalité une production fort agréable. En effet, je n’aurai pas porté attention à ce titre, si on ne m’avait pas rappelé qu’ Alfa System est aussi le studio à l’origine de la géniale série des Castle of Shikigami (Shikigami no Shiro). Il s’agit d’une série de shoot’em up verticaux aussi ayant connu leurs beaux jours à l’époque de la génération de consoles de la Dreamcast, PS2...

Vous choisissez l’une des cinq soeurs qui souhaitent toutes se marier avec l’ange Yashin et vous allez affronter les autres soeurs à travers cinq niveaux, dont une qui est la conscience de la soeur choisie. Oui le scénario est aussi simple que cela. Un Battle Royale de soeurs en somme.

Chacune des soeurs possède des tirs, des invocations et des bombes différentes.

Les invocations réduisent votre vitesse de déplacement en échange de capacités et de puissance accrue.

Elles peuvent osciller entre un monstre qui attaque tous les ennemis automatiquement, vous laissant vulnérable en arrière, en un autre qui absorbe tous les tirs devant vous jusqu’à ce qu’il soit chargé et tire une grosse salve en retour mais vous rendant vulnérable aussi à ce moment la.

Tout est possible, et il est très amusant d’expérimenter chacune des compétences.

Les bombes vous rendent invincibles pendant quelques secondes et nettoient l’écran comme prévu.

Le savoir faire des développeurs est la et appréciable:

  • Les masques de collisions de votre personnage sont minuscules comme c’est nécessaire dans ce genre
  • Certains pouvoirs des soeurs sont récupérés de Shikigami No Shiro
  • Il y a une peloté d’options pour changer la taille des tirs, les dégâts...
  • Ce que j’appelle le “Near miss” (à cause de Crazy Taxi) est de retour: plus vous êtes prêt d’un projectile, d’un danger, plus votre puissance de feu est accrue
  • Les barrages de tirs ennemis sont toujours justes, très bien calculés et évitables. Même si ce n’est pas évident au premier abord.
  • Un mode de rotation de l’écran en vertical est bien sûr présent. A vous les joies du Flip Grip !

Mais le jeu n’est pas tout à fait classique pourtant. Il manque en effet, un mode 2 joueurs à ma grande surprise, pourtant un incontournable du genre. Il aurait été difficile de combiner les histoires de 2 soeurs en même temps et de faire autant de dialogues, mais ça n’a pas empêcher les autres développeurs de bricoler des subterfuges dans le passé. En donnant la priorité à l’histoire de la soeur du premier joueur par exemple.

Contrairement aux autres shoot’em up, votre personnage se déplace à pied dans les 5 niveaux. Cela lui permet d’être affecté par l’environnement. Que ce soit des plaques de glace qui font glisser, des moulins à vent qui repoussent ou un niveau dans l’obscurité qui nécessite l’illumination de lanternes, les développeurs ont essayé d’apporter de la variété.

Car le jeu est court, très court. S’il dure environ 15 minutes à parcourir, et qu’il comporte juste un mode normal et entraînement, et que les continues sont infinis, ce n’est en réalité pas de la manière classique qu’il doit être envisagé.

Sisters Royale est l’héritier d’un genre tombé en désuétude depuis la baisse de fréquentation des salles d’arcade. Il s’agit d’un jeu basé sur le SCORING, c’est-à-dire faire le plus gros score.

Ce titre est fait pour être joué de multiples fois et pour optimiser son score à chaque reprise.

A chaque fois que vous perdez un continue, votre score est remis à 0, et à la fin de votre run, une feuille détaillée de vos scores vous est présentée. Il y a également un classement en ligne.

Même dans votre manière de jouer le scoring est présent, plus votre proximité avec le danger sera grande, plus les multiplicateurs de score le seront.

Sisters Royale est donc une petite production mais une production très agréable à jouer avec une maniabilité très précise. Pas de prise de tête ici, on tire et on évite les tirs ennemis. C’est le titre parfait pour commencer ou terminer une session gaming, ou pour les transports en commun. Son doux prix permet également de céder facilement à ses sirènes: 14$ + taxes.

A noter qu’une sixième soeur est apparue comme DLC au Japon et fera surement son apparition bientôt mais elle ne semble pas introduire de nouveau niveau à parcourir.

Catégories
CritiquesNintendoPlaystation
Travaille désormais sur Combactu. L'émission des combats vidéoludiques. Cliquez sur les liens YouTube et Twitter (@CombactuFr) Après être tombé dans la marmite des grandes séries de jeux vidéo japonais depuis la NES, il n'en est jamais sorti et continue de suivre chacun des épisodes de Mario, Sonic, Castlevania, Street Fighter, Mega Man, Pokemon, Shenmue, Soul Calibur, Kirby... qui sort.
Aucun commentaire

Laisser un commentaire

*

*

Dans le même sujet