Le Dépisteur – Stoneshard: Enfin l’Early Access

Avec un objectif plus qu’atteint sur Kickstarter, Stoneshard vient d’entrer dans la phase de l’Early Access en ce mois de février 2020. Qu’est devenu ce titre qui semblait si prometteur lors de notre premier article sur le sujet en juin 2018? Est-ce que le Hype que nous avions à l’époque est toujours présent?

Le dépisteur est une chronique visant soit à faire découvrir des jeux qui sont passés sous le radar, soit à ramener au goût du jour des classiques qui sont tombés dans l’oubli.

Beaucoup de flexibilité des devs

À travers le processus du développement auquel j’ai participé en ayant personnellement investi dans le jeu, les développeurs étaient attentionnés et beaucoup de choses ont pu être ajustées avec le temps. Par exemple, lorsque nous avons pu commencer à jouer avec Verren hors du donjon du prologue, le premier élément qui nous a tous servi est l’auberge et sont point de sauvegarde. Punitif comme il était au départ, Stoneshard nous détruisait dans le temps de le dire et ce peu importe notre niveau. Quoi de plus sacrant que de perdre un personnage niveau 6 que après avoir passé des heures à le construire. De plus, tout récemment, ils ont ajouté qu’il est possible de sauvegarder dans les camps de bandits. Quelle magnifique idée! Surtout qu’après avoir capturé un camps de bandit et être généralement au neuf dixième mort. 

En ajoutant sur la difficulté, l’un des reproches que j’avais mentionné pendant de développement était la surabondance d'embuscade. Clairement, je n’ai pas été le seul à faire ce commentaire, car 8 fois sur 10, on ne pouvait même pas terminer une quête parce qu’on meurt sur le chemin. Bon, c’est toujours une malchance de tomber sur un satané d’ours qui te détruit dans le temps de le dire, mais ça fait partie de la stratégie d’éviter les combats inutiles au milieu de la forêt.

Dans son ensemble, les développeurs ont travaillé extrêmement fort pour nous présenter des personnages forts, balancés et juste assez limités pour bien savourer le produit qu’ils nous offre en Early Access.

Promesses tenues

Avec l’avancement du développement de Stoneshard, une crainte qui pouvait planer au dessus du jeu était qu’il pourrait être dénaturé au cours des versions. Pour être franc, Ink Stains Games a toujours gardé le focus afin de continuer de bâtir sur la base solide qu’ils avaient déjà sans jamais extrapoler du premier cadre qu’ils s’étaient fixés. 

Parmi les promesses qui vont devoir attendre, le système de création de personnage avec les classes. Avec des indices montrant qu’il est en cours de programmation, c’est une question de temps avant de pouvoir créer ses propres personnages. 

Avec un allure à la Darkest Dungeon et une gestion d’inventaire à la Diablo, le studio a gardé la mentalité de la complexité du jeu tout en nous permettant (enfin) d’augmenter la quantité d’inventaire que nous pourrons obtenir grâce à des sacs à dos supplémentaires. Il ne nous reste plus qu’à aller braver les confins de l’univers pour y mourir sauvagement. 

 

Jouer quelqu’un d’autre

Verren était un bon personnage pour débuter la découverte de Stoneshard. Or, après l’avoir utilisé dans le prologue et dans les tests de premières quêtes, il devenait rapidement lassant. Actuellement, la version nous propose 4 personnages: Un nain tank, une chevalière, un ranger et une magicienne. Ayant chacun des arbres d’habileté débloqués selon leur classe, vous avez l’essentiel pour bien apprécier là où en rendu le développement. 

Réception des joueurs

Sortie en Early Access depuis seulement quelques jours, la réception est excellente, mais c’est impossible de plaire à tout le monde. Pour ceux qui n’ont pas connu l’évolution du jeu pour en arriver à son stade actuel, beaucoup de joueurs sont frustrés de rencontrer des bugs, de devoir recommencer beaucoup de choses à cause des embuscades, etc. À tous ceux qui ont des critiques à faire envers Stoneshard, je vous comprends complètement. J’ai traversé toutes les étapes de la frustration jusqu’à ce que je vois que les joueurs sont considérés dans le développement du jeu. Ce que les développeurs souhaitent le plus, c’est nous offrir un jeu agréable, challengeant et qui donnera un genre de Dark Soul en tour par tour afin de nous faire découvrir l’univers qu’ils ont créés. 

Or, là où je décroche, c’est lorsque plusieurs disent de rester loin de Stoneshard à cause des frustrations que le jeu leur cause. Sur ce point, je me dis tellement que les joueurs sont des bébés gâtés qui doivent absolument obtenir ce qu’ils veulent comme jeu de la part des développeurs, sinon c’est une mauvaise critique. Malgré notre expérience comme joueur, certains tendent à oublier que nous ne sommes pas des créateurs de jeu. Je pense que c’est correct d’offrir son opinion, mais de là à chialer à cause de la difficulté du jeu et du manque de point de sauvegarde, je leur réponds qu’au départ il n’y en avait pas du tout. Les développeurs sont conscients de ce qu’ils font. Encore une fois, ces derniers se feront critiquer d’avoir sorti un jeu trop tôt en Early Access…C’est comme ceux qui ont acheté Sekiro juste pour chialer qu’il était trop dûr. 

Polir, polir polir

Maintenant, Stoneshard est rendu en mode ajustement et en mode polissage. Il faut tous se rappeler une chose: le jeu va continuer d’évoluer et les développeurs vont nous offrir quelque chose d’aussi complet que le prologue. Si actuellement vous ne l’appréciez pas, revenez-y plus tard. Chaque jour, Ink Stains Games nous rapproche d’un jeu plus complet. Il ne nous reste plus qu’à faire ce que nous ne savons plus faire: attendre et être patient. 

Catégories
AperçusJeux
Natif de St-Valère et bachelier en linguistique depuis 2015, je me suis toujours intéressé au domaine des jeux vidéo. J'adore tous les types de jeux, ma seule condition: avoir du plaisir à jouer. Je me spécialise en RPG, en jeux de sports et en licences oubliées.
Aucun commentaire

Laisser un commentaire

*

*

Dans le même sujet