Le Dépisteur: Miasma Caves – Creuser vers l’infini

Étant jeune, je me suis déjà posé la question de ce qui se passerait si je creusais jusqu’au centre de la Terre. Ayant appris beaucoup sur la composition de la planète et sur le réalisme de la chose, j’ai rapidement abandonné le projet. Avec Miasma Caves, la possibilité de recommencer ce projet est de retour à une échelle différente. Annoncé pour sortir de l’Accès Anticipé en 2020, Miasma Caves a-t-il su nous emmener aux confins de la Terre?

Le dépisteur est une chronique visant soit à faire découvrir des jeux qui sont passés sous le radar, soit à ramener au goût du jour des classiques qui sont tombés dans l’oubli.

 

Résister au miasme

Le principe de Miasma Caves est de partir à la recherche d’artéfacts avec Lesath, le personnage principal. Vivant avec son oiseau, elle part à l’exploration des caves de miasme afin de pouvoir survivre et accumuler des ressources et explorer davantage. C’est sans plus de but que vous tenterez de comprendre le principe de l’histoire. 

Tutoriel déficient

Après avoir attendu que le jeu avance en son développement, je suis revenu plusieurs mois plus tard en me disant que Miasma Caves méritait une seconde chance. Ce fut un échec total. Tout d’abord, commençons par le manque de tutoriel. On me demandait de creuser les parois de la cave où je me trouvais afin de trouver de la nourriture pour mon oiseau. Avec une jauge de résistance au miasme jouant contre moi, j’ai tenté de creuser dans tous les sens. N’ayant pas d’indications que de creuser les parois de la cave, j’ai creusé, creusé, creusé… jusqu’à ce que la jauge de de résistance soit complètement vide et que mon personnage s’évanouisse. Ce que j’ai appris des choses utiles pendant ce tutoriel. Je me suis sérieusement dit: Quessé ça cr***? Est-ce que c’est brisé? Est-ce que ça me tente encore de jouer?

Des graphismes et des bugs

Pour le bien de la cause, j’ai continué de tester Miasma Caves juste pour voir. Après être mort pendant le tutoriel, le personnage se réveille à l’entrée de sa maison prête à repartir. Ayant pour philosophie que les meilleurs jeux n’ont pas nécessairement les meilleurs graphismes, j’ai poussé un peu plus pour me rendre compte que même si les graphismes de Miasma Caves sont très PS2, les bugs entourant l’ensemble du jeu viennent achever toutes les possibilités de plaisir. Déjà dans le tutoriel, il y avait un magnifique champignon. Pensant que c’était ce que je devais offrir à l’oiseau, j’ai creusé tout autour pour je prendre dans mon inventaire. Par contre, malgré tous mes efforts, jamais je n’ai pu réussir à le prendre. J’étais capable de creuser des kilomètres dans les murs, mais je n’étais pas capable d’acquérir un maudit champignon. En plus, lorsque vous regardez les effets d’éboulements pendant que vous creusez, vous voyez les pierres tomber. Elles sont toutes identiques et donne une petite butte de terre que vous serez pris à recreuser pour vous rendre exactement là où vous étiez 30 secondes plus tôt. Bref, du gros tournage en rond. 

Chercher du positif où il y en a peu

Comme j’ai de la difficulté à ne voir que les aspects négatifs, j’ai travaillé dur (très dur) pour trouver un aspect positif à Miasma Caves. La seule chose que j’ai trouvé est le système de génération de cave. Avec l’ensemble des jeux qui tendent à avoir un aspect de plus en plus au hasard, Miasma Caves vous génèrera des caves au hasard où vous pourrez creuser à l’infini. Chaque cave possède des pièces cachées, des possibilités d’éboulements et des gaz empoisonnés. C’est vraiment dommage que les graphismes soient aussi ordinaires. 

Enfin, la fin

Je le crie haut et fort, Miasma Caves n’est pas pour tout le monde. Loin des meilleurs jeux d’exploration, il est décevant dans son ensemble. Ayant un certain potentiel, même après l’avoir laissé mûrir presqu’un an de plus, il n’est toujours pas agréable à jouer. Il est vraiment triste qu’un jeu non-violent gagnerait davantage de points à avoir des combats ou quelque chose de plus stimulant que de la récolte de minéraux. En comparant avec Harvest Moon, qui est aussi un non-violent, Miasma Caves manque cet épice qui pourrait le rendre grandiose à son tour.

Catégories
AnnoncesCritiquesPC / MAC
Natif de St-Valère et bachelier en linguistique depuis 2015, je me suis toujours intéressé au domaine des jeux vidéo. J'adore tous les types de jeux, ma seule condition: avoir du plaisir à jouer. Je me spécialise en RPG, en jeux de sports et en licences oubliées.
Aucun commentaire

Laisser un commentaire

*

*

Dans le même sujet