Psikyo Shooting Stars Bravo : Gunbird et compagnie

Les menus et interfaces de Psikyo Shooting Stars Alpha et Bravo sont identiques, seul les jeux inclus changent. Donc les critiques des menus seront les mêmes entre les 2 articles.

Psikyo Shooting Stars Bravo est une compilation de shoot’em up sortis en arcade il y a 20 ans. Il s’agit du deuxième volet de compilation nord-américain après Psikyo Shooting Stars Alpha.

En effet, en Asie les compilations sont sorties il y a 2 ans et en 3 volets. Les shoot’em up inclus dans chacune d’entre elles étaient alors au nombre de 4 et ils étaient mélangés pour forcer les joueurs à toutes les acheter.

 

Il s’agit donc de jeux du développeur Psikyo (prononcé “Sai-kyo”, mot japonais voulant dire "le plus fort")  porté par Zerodiv sur Switch et édité par NIS America.

Comme pour la version Alpha, il existe une version collector de cette compilation comprenant des CD audios avec des morceaux des jeux, et puis quelques cartes avec des dessins.

 

Psikyo Shooting Stars Bravo contient 6 jeux que nous allons détailler ci-dessous. Avant cela sachez  que:

  1. Chacun des 6 jeux sont disponibles séparément sur l’eshop
  2. La compilation rajoute simplement un menu pour choisir celui que vous voulez jouer.
  3. Les paramètres et les débloquables dans chacun des jeux ne sont pas sauvegardés.
  4. Les scores sont sauvegardés.
  5. Le mode TATE (Vertical) est présent dans tous les jeux sauf Samurai Aces 2 et 3.
  6. Les menus de paramètres sont identiques à ceux présents dans les Arcade Archives de Hamster. Régler les contrôles, le nombre de jetons dans la machine, manuel du jeu, c’est à peu près tout.
  7. Pas de save state, pas de rewind.

Samurai Aces Episode I (1993, aussi appelé Sengoku Ace)

Le premier jeu de Psikyo ! Il s’agit malheureusement d’un shoot’em up vertical ayant mal vieilli. On peut seulement tirer, en tir rapide ou chargé et lancer des bombes pour nettoyer l’écran. Vous choisissez entre l’un des 6 vaisseaux/pilotes et vous parcourez de nombreux niveaux basés sur un Japon moderne et féodal en même temps. Jouable à 2 joueurs.

 

Samurai Aces Episode II: TENGAI (1996)

Le japon féodal fantastique est de retour dans un shoot’em up horizontal  très joli avec plein de détails. Bien plus réussi et intéressant que le premier, le jeu met en scène des personnages qui volent cette fois-ci. Ils ont également un familier ou un arme qu’ils peuvent charger indépendamment de leur tir classique et tirer une fois chargé. 5 personnages à disposition + 1 caché déblocable à l’aide d’un cheat code visible dans le manuel du jeu. En plus du mode arcade traditionnel, les cheats codes vous permettent de sélectionner le stage ou d’accès au mode infini. Jouable à 2 joueurs.

 

Samurai Aces Episode III: SENGOKU CANNON (2005)

Adaptation d’un jeu PSP au lieu d’arcade, cette fois-ci, Samurai Aces III est un shoot’em up horizontal mais avec des décors 3D vides. Les personnages sont soit des sprites, soit des modèles 3D. Cela devait être décent à l’époque sur PSP sur le petit écran, mais la c’est difficile à recommander.  4 personnages + 2 déblocables à l’aide de cheat codes visibles dans le manuel. 2 styles de tirs cette fois-ci dont on peut faire exploser les particules avec un 3ème bouton. La bombe est toujours présente. Le jeu est présent pour compléter la collection.

Jouable à 1 seul joueur parce que PSP.

 

GUNBIRD (1994)

Gunbird est un très joli shoot’em up vertical avec des sprites très détaillés. 5 personnages loufoques et des boss qui le sont tout autant. Il est très agréable à parcourir mais il est resté pendant des années dans l’ombre de sa suite.

Jouable à 2 joueurs.

 

GUNBIRD 2 (1998)

Nous passons à la star de la collection. Le jeu a été maintes et maintes fois porté (dont une version Android qui a été patché pour devenir un horrible free-to-play). La version Dreamcast, éditée par Capcom, contenait Morrigan de Darkstalkers pour l’occasion. Ici de retour à la version arcade sans ce personnage. Shoot’em up vertical à l’ambiance steampunk rigolo, Gunbird 2 est du n’importe quoi, et l’assume totalement. Les boss sont ridicules et l’assument totalement. Les graphismes sont soignés. Plus on tire sans se faire toucher, plus on charge une barre de furie que l’on peut ensuite déclencher à 3 niveaux différents. Jouable à 2 joueurs.

 

GUNBARICH (2001)

Shoot’em up vertical avec Marion de Gunbird, Gunbarich est une curiosité intéressante. Ici au lieu de parcourir des niveaux, votre personnage contrôle 2 barres de flippers et doit casser les briques en haut de l’écran comme dans Arkanoid/Breakout. On dirige son personnage de gauche à droite et on actionne les flippers avec un bouton quand la balle se rapproche. On essaye de calculer le bon angle pour détruire les briques appropriés. Un bon petit divertissement, dommage qu’il faille passer par le tutoriel à chaque fois qu’on recommence.

Jouable à un joueur.

 

Au final, c’est vraiment une collection pour des joueurs nostalgiques. Les Gunbird sont géniaux, Gunbarich est une chouette curiosité, et Samurai Aces 2 est agréable. Le prix de la compilation est un peu cher: 50$ + taxes. La version collector est vraiment très chère et ça ne vaut pas le coup de payer 30$ de plus pour des CD et des cartes avec des dessins.

Si un jeu vous manque particulièrement, vous pouvez donc l’acheter séparément pour 10$ environ. Sinon c’est toujours agréable de parcourir les jeux avec un ami, une après-midi.

 

Jeu fourni par l’éditeur

Agréable mais un peu cher
8
Agréable mais un peu cher

Une chouette compilation de jeux d'arcade pour les amateurs mais elle manque un peu de fonctions, et est un peu chère.

Les plus
  • 6 jeux d'arcade
  • Une bonne et cohérente sélection
Les moins
  • Le prix
  • Le manque de fonctions
  • Général
    8
Catégories
Critiques
Après être tombé dans la marmite des grandes séries de jeux vidéo japonais depuis la NES, il n'en est jamais sorti et continue de suivre chacun des épisodes de Mario, Sonic, Castlevania, Street Fighter, Mega Man, Pokemon, Shenmue, Soul Calibur, Kirby... qui sort.
Aucun commentaire

Laisser un commentaire

*

*

Dans le même sujet