Le Dépisteur – Gordian Quest: Au-delà des cartes

À un moment donné, nous avons tous côtoyé un jeu de carte. Je pense à Yu Gi Oh!, Magic, Gloomhaven, OverSoul, Heretic Operative, etc. La quantité de jeux de carte est impressionnante. Avec tout ce qui s’est déjà fait dans le domaine, il est difficile de créer un RPG qui sera à la fois efficace et divertissant. C’est alors qu’arrive le studio Mixed Realms Pts Ltd qui nous présenterons en leur titre Gordian Quest en sortie officielle le 27 mars 2020. Son concept de deckbuilding innovateur, est-ce que le studio a bien joué ses cartes?

Le dépisteur est une chronique visant soit à faire découvrir des jeux qui sont passés sous le radar, soit à ramener au goût du jour des classiques qui sont tombés dans l’oubli.

Bâtir sa main

Au départ, Gordian Quest vous demande de choisir 1 personnage parmi les 6 personnages principaux. Avec des niveaux de difficulté de facile à Ironman, ce premier choix décidera de l'orientation de votre aventure. Chacun des personnages possède 1 classe principale qui se divise en 3 sous-classes. Par exemple, le voleur peut se spécialiser en assassinat, en subterfuge et en confection de trappe. 

Ensuite, vous commencerez à l’acte 1 où vous devrez sauver le village de Westminster. Très rapidement vous rencontrerez une partie des autres personnages principaux et vous devrez vous construire votre party. Vous aurez la chance de choisir l’évolution de vos personnages et vous pourrez ajuster votre équipe entre chacun des combats. Vous serez confrontés à plusieurs choix, dont certains déchirants qui vous amèneront à détruire de coeur du mal. 

 

Vaincre en 3 actions

Les combats de Gordian Quest consistent à éliminer les ennemis à l’aide de vos cartes.Il s’agit d’un RPG tour par tour. À chaque tour d’un personnage, il obtient 3 points d’action afin d’utiliser des cartes. Certaines cartes ne consommeront aucun point tandis que d’autre consommeront l’entièreté des 3 points. 

 

 

Chaque personnage commence normalement avec 5 cartes au début de son tour. À l’exception des cartes permanentes et de certaines habiletés, vous perdrez TOUTES les cartes non utilisées. Vous devez utiliser le maximum de vos capacités afin d’éviter d’être en mauvaise posture. Il n’est pas impossible que certains tours, vous n’ayez que des cartes de défense dépendamment comment vous avez monté vos personnages. Le moins vous avez de cartes inutiles, plus souvent vos bonnes cartes reviendront. Par contre, il faut noter que certaines cartes iront dans la pile des cartes détruites. Donc, certaines cartes ne peuvent être utilisées qu’une seule fois, alors faites attention! Le tout se joue tellement vite qu’il est difficile de bien calculer ses propres cartes. Aussi, vous verrez les cartes de vos ennemis et eux en ont généralement que 2 ou 3 à l’exception des boss. Alors, prenez le temps de mettre en pratique les écrits du grand Sun Tzu. 

 

 

De plus, les combats sont dans des grilles. Il est possible que vous ayez à vous déplacer afin de jouer une carte. Chaque mouvement coûte 1 point d’habileté vous empêchant de pleinement jouer vos cartes. Prenons l’exemple du guerrier. Un grand nombre de ses attaques, dont ses plus puissantes, ne peuvent être exécutés qu’en ligne droite. Alors, vous devrez trouver moyen de le déplacer sans que cela ne lui coûte de point. C’est là que la stratégie embarque!

Cela dit, il est super important de chercher des moyens de maximiser ses points d’actions. Pour se faire, il faut soit trouver des habiletés ne consommant aucun point, soit trouver des cartes qui vous permettent d’augmenter le nombre de points d’action dont vous bénéficierez pour ce tour. 

S’équiper de cartes

Dans Gordian Quest, chacun des personnages possède son deck individuel. En faisant exception du moment lorsqu’un personnage augmente de niveau, il est généralement impossible de modifier vos decks. Voici qu’entre en ligne de compte l’équipement. Surtout au début du jeu, l’équipement ne confère pas vraiment de statistiques intéressantes aux personnages. Par contre, leur avantage principal est d’ajouter des cartes à leur deck. Prenons l’exemple des dagues à lancer. Les dagues à lancer ajoutent 2 cartes de lancer de dagues valant 0 points, infligeant 3 de dégâts et n’étant pas affectée par les coups critiques. Pour un personnage comme le voleur qui possède une carte d’attaque qui fait 3 de dégâts multiplié par le nombre de carte qu’il a pu jouer ce tour-ci, il devient très intéressant de le munir de cartes qui ne consomment aucun point d’action. 

Jouer les événements

La carte de Gordian Quest consiste à se déplacer de points en points et vivre des événements. Généralement ce seront des combats, mais il y a aussi des choix que vous aurez à vivre. Je vous présente ici des choix possibles: L’un mène à un combat tandis que l’autre mène à un défi. Pour les défis, vous pouvez épuiser une carte ce qui vous donnera un bonus pour le lancer d’un dé à 20 faces. Tant qu’à avoir beaucoup de cartes, aussi bien en profiter et se débarrasser de celles que nous n’aimons pas. Par contre, il est important de noter que ces cartes restent dans votre deck. Vous ne pourrez simplement pas les utiliser en combat. 

Augmenter sa main

Autre point intéressant de Gordian Quest est son système pour monter les niveaux. Après chacun des combats ou après avoir relevé un défi, les personnages gagnent de l’expérience et finissent par augmenter de niveau. Pour chacun des niveaux monté, vous devez investir un point dans la grille de votre personnage. Cette grille se multiplie à tous les 5 niveaux. Donc, si vous voulez spécialiser un de vos personnage dans une classe, si vous souhaitez augmenter ses cartes ou si vous souhaitez retirer des cartes inutiles de son deck, c'est là que ça se passe. Je dois avouer que j’aime bien le fait que nous choisissons où nous plaçons la prochaine grille d’habileté par rapport aux autres. Si vous souhaitez vous rendre à l’habileté de classe rapidement, vous pouvez placer le tout à votre avantage. 

Prévoir les rencontres

Les combats de Gordian Quest sont souvent des affrontements simples. Il arrive que lorsque vous affrontez des boss que vous ayez à faire face à des vagues de monstres. L’avantage de ces combats consécutifs est la possibilité d’exploiter vos ressources au maximum d’une seule traite! Quand l’attaque la plus forte que j’ai vu fait environ autour de 30 de dégâts et que le boss et ses minions ont autour de 150 points de vie chacun, vous aurez de quoi varger dans de tas! Avec ce type de combats, il est important de prévoir votre combat. Équiper vos personnages avec des potions, échanger un membre contre un autre pour qu’il puisse soigner les autres, profiter des buffs et des débuffs que vous pouvez infliger à vos adversaires, etc. Souvent, ces affrontements vont vous garocher en pleine face les lacunes de votre équipe. 

La quête commence

Gordian Quest a été une agréable surprise. Je n’avais pas réellement d’attentes face à ce jeu et je suis tombé facilement sous son charme. Avec des graphismes de bande dessinée, des effets efficaces, des combats rapides, une histoire bien montée où l’importance des choix vous guide, une excellente trame sonore, Gordian Quest a tout pour charmer les amateurs de jeux vidéo. Il est si rapide qu’il en devient addictif. Avec des niveaux de difficulté adaptés pour les casuals gamers et les trippeux de ironman, c’est une trouvaille qui saura plaire à une grande partie de la communauté.

Nous aimerions remercier le studio qui nous a fait grâce d'un clé laquelle a servie à créer cet article.

Catégories
CritiquesPC / MAC
Natif de St-Valère et bachelier en linguistique depuis 2015, je me suis toujours intéressé au domaine des jeux vidéo. J'adore tous les types de jeux, ma seule condition: avoir du plaisir à jouer. Je me spécialise en RPG, en jeux de sports et en licences oubliées.
Aucun commentaire

Laisser un commentaire

*

*

Dans le même sujet