Animal Crossing – Des vacances loin de tout ça

Animal Crossing est difficile. Il ne se termine pas en un weekend de Monster Energy et de « muscle memory ». Il se termine en plusieurs mois (voir années) avec de...

Animal Crossing est difficile. Il ne se termine pas en un weekend de Monster Energy et de « muscle memory ». Il se termine en plusieurs mois (voir années) avec de la patience et de l’amour. Il nous demande de ralentir le tempo à celui d’un vacancier, et dans notre monde de stress, c’est un énorme défi.

C’est aussi sa plus grande force. Le joueur d’Animal Crossing se réveille avec le sourire puisqu’il sait qu’aujourd’hui, c’est l’ouverture du magasin de Tom Nook, du musée, ou que sa maison sera enfin agrandie.

Je ne peux pas m’imaginer une meilleure date de sortie que le 20 mars 2020 pour New Horizon. Alors que tout le monde est confiné chez eux et que la panique se soulève, rien ne fait plus du bien que de s’abandonner au monde paisible et sans conflit d’Animal Crossing.

New Horizons a résolu le plus grand problème de la série : le manque de chose à faire. Dans la première version sur Gamecube, on arrivait dans une ville déjà peuplée, avec un magasin, un poste de police, un bureau de poste, un musée et un couturier. Les objectifs à long terme étaient justes d’agrandir sa maison et le magasin.

Dans la version Switch, les objectifs innombrables, autant à long terme qu’à très court terme. En gros, on est toujours certain que notre session de jeu hebdomadaire nous fera progresser.

La différence majeure, c’est que New Horizons débute sur une île déserte... enfin, presque déserte. Une tente pour vous et les deux autres animaux qui emménagez en même temps que vous, l’aéroport duquel vous êtes arrivé, puis une tente pour Tom Nook. C’est tout. Vous devez bâtir tout le reste.

Ça commence avec le crafting, une nouveauté pour la série. Avant, les arbres n’étaient que de vulgaires distributeurs de fruits, alors que maintenant, ils nous permettent de récolter du bois. Même chose pour les rochers, que l’on peut maintenant frapper pour obtenir des matériaux (au lieu d’une seule roche magique qui crachait de la monnaie). Grâce à eux, vous pourrez construire des outils et des objets. Il ne vous suffit pas simplement de posséder les ressources, vous devez connaître la recette, grâce à des feuilles que vous pourrez acheter du magasin, commander avec des Nook Miles, trouver sur la plage, ou donner par d’autres villageois. On peut même changer la couleur de certains objets !

Comme toujours, vous pouvez dessiner vos propres motifs et les appliquer sur vos vêtements, murs ou planchers, échanger ces motifs à l’aide de code QR, et composer la musique de votre village, si vous vous sentez créatif.

Une routine réconfortante

Voici à quoi ressemble une routine hebdomadaire dans New Horizons :
-Recueillir les ressources des arbres (fruits, bois) et des rochers (fer, pierre)
-Cueillir les coquillages sur la plage (et une bouteille à la mer contenant une recette)
-Voir les nouveaux arrivages au magasin général et chez le couturier
-Utiliser le guichet automatique pour voir les nouveaux objets à commander
-Trouver les 4 fossiles enterrés sur île chaque jour pour les donner au musée
-Pêcher et attraper des insectes
-Dire bonjour au visiteur spécial (vendeur de tapis, maniaque d’insecte)
-Rembourser la dette de sa maison

Vous en avez assurément pour 45 à 60 minutes par jour, dépendant votre niveau d’investissement. Vous pouvez juste faire du lèche-vitrine en une dizaine de minutes, ou vous pouvez y aller « all-in » avec la cueillette de ressource.

Je sais que certains d’entre vous auront l’impression que Animal Crossing est répétitif et ressemble à un travail plutôt qu’à un jeu, mais ça fait partie du charme. C’est comme un « cliquer game », Minecraft ou un MMO : c’est le plaisir d’être efficace et le sentiment d’accomplissement que ces tâches à long terme vous procurent. C’est une sculpture en cure-dent, un aquarium, un casse-tête de 5000 morceaux : un endroit mignon et serein sur lequel on peut se brancher et oublier tout le reste, ne serait-ce qu’un instant.

À court terme

À très court terme, on trouve les « Nook Miles », un service de carte de membre qui vous donne des points pour pratiquement toutes les actions possibles dans le monde d’Animal Crossing. C’est avec ses points que vous rembourserez votre première maison, et que vous débloquerez l’agrandissement de votre inventaire, les recettes pour les outils de meilleure qualité.

Les Nook Miles sont tout de même ingénieux, puisqu’il agit non seulement comme système d’achievements/trophés récompensant le joueur, mais aussi comme tutoriel. Les Nook Miles + sont de petits objectifs qui se génèrent à l’infini (toujours 5 de disponibles). Je les soupçonne d’être calculés pour vous pousser à faire les actions que vous négligez : planter 5 fleurs, couper un arbre, pêcher 5 poissons, etc.

Alors même si vous avez fait votre routine hebdomadaire, vous pouvez toujours tenter de compléter les objectifs Nook Miles pendant des heures, allongeant votre session de jeu si vous souhaitez bien.

À long terme

Après l’arrivée d’Isabelle dans votre village, Tom Nook vous offrira la possibilité d’entreprendre des constructions très coûteuses à votre village, comme l’ajout de ponts ou nivellement de terrain. Il vous faudra travailler pendant des jours pour les rembourser, ce qui vous donne des objectifs supplémentaires une fois que tous les agrandissements de votre maison sont complétés.

Chaque fois qu’un nouveau bâtiment se fait construire (maison des autres villageois, magasins, etc.), c’est vous qui choisissez son emplacement. Lorsque Isabelle vient aider Tom Nook à l’hôtel de ville, elle vous permet aussi de déplacer des constructions, ou même de renvoyer certains villageois. En gros, tout ça vous donne le contrôle absolu sur votre village, donnant ainsi un côté plus créatif et actif que jamais auparavant.

Détail important : vous pouvez déposer des objets n’importe où y compris à l’extérieur. Au lieu de simplement décorer l’intérieur de votre maison, l’île entière est votre terrain de jeu.

L’objectif ultime est que votre village soit assez peuplé et attirant pour que la superstar K.K. Slider, le chien à la guitare sèche, produise un spectacle chez vous !

Et puis, un moment spécial de temps à autre

Votre île n’est pas la seule dans le monde d’Animal Crossing ! Vous pouvez prendre l’avion et en visiter une autre, et rencontrer de nouveaux villageois, cueillir une nouvelle sorte de fruit ou visiter et visiter leur magasin.

Vous pouvez aussi inviter vos amis dans votre île, ou visiter la leur, organiser un party et discuter grâce à l’application mobile Nintendo Online.

En surface, on pourrait penser que ce n’est qu’un autre Animal Crossing identique aux autres. En vérité, c’est la première fois que la formule est améliorée d’une façon assez substantielle pour le considérer comme un nouveau jeu à part entière, et non comme un simple port avec quelques ajouts.

Nintendo nous a promis qu’il supporterait New Horizon avec des mises à jour régulières contenant de nouveaux bâtiments et des événements saisonniers. Si le terme « games as a service » peut être appliqué à une franchise, c’est bien Animal Crossing !

Catégories
CritiquesNintendo
C'est un gamer, fan de science-fiction, de BD, de jeux de société et de musique électronique. Bref, un geek. Rédacteur depuis 2008, il adore partir à la recherche de jeux uniques, peu importe leurs dates de sortie ou leurs pays d'origine.
Aucun commentaire

Laisser un commentaire

*

*

Dans le même sujet