Tactics V Obsidian Brigade: Retro, classique, unique – Le Dépisteur

Les RPG tactics provenant de studios indépendants laissent de plus en plus leur marque. Pensons notamment à Fell Seal: Arbiter’s Mark, Battle Brothers et Stoneshard qui poussent la note du genre à leur manière bien précise tout en ayant beaucoup de similitudes. Le genre TRPG se peaufine et évolue selon la perception du studio. C’est alors que je suis tombé sur  From Nothing Game Studios avec leur dernier titre Tactics V: Obsidian Brigade disponible sur Steam depuis le 9 août 2019 et sur toutes les consoles depuis le 15 août 2019. Avec la collaboration du studio, nous avons pu tester le jeu sur PC ainsi que sur PS4. 

Le dépisteur est une chronique visant soit à faire découvrir des jeux qui sont passés sous le radar, soit à ramener au goût du jour des classiques qui sont tombés dans l’oubli.

Qu’est-ce que From Nothing Game Studios?

Avant de me lancer dans la présentation du jeu, From Nothing Game Studios est un studio qui a commencé d’une discussion entre étudiants à la fin de janvier 2012. Provenant de Minneapolis et de St. Paul au Minnesota, FNG Studios a commencé avec quelques jeux de cellulaires. Éventuellement, ils ont obtenus leurs licences afin de pouvoir offrir leur jeux sur toutes les consoles majeures. C’est pourquoi Tactics V: Obsidian Brigade a pu être publié sur toutes les plateformes récentes. 

 

Une histoire efficace

Dans Tactics V Obsidian Brigade, vous prendrez en charge l’Obsidian Brigade, une troupe de mercenaires qui souhaite demeurer au service de la population au lieu de service la noblesse. Vous incarnerez Durehn, l’ancien second de la brigade. Vous serez entraîné dans les conflits de cet univers intéressant avec un grand choix d’alliés. 

 

Inspiré des grands classiques

Comme plusieurs jeux, Tactics V Obsidian Brigade expose très clairement ses inspirations. Il est très clair que Final Fantasy Tactic est dans le lot avec un système de classes possédant le même fonctionnement, une carte où le joueur se déplace de point en point et un système de combat où l’attaque physique de front est fortement déconseillée. 

Avec l’aspect tactique, le système de combat est un système d’unité de temps (TU:pour Time Unit). Tout ce que vous faites va accumuler des TU qui vont délayer le tour de votre personnage. Plus vous faites d’action dans un tour, plus loin votre prochain tour sera. 

 

Un élément intéressant est l’option d’accélérer le jeu. J’avoue qu’à la vitesse normale, je trouvais que Tactics V Obsidian Brigade était un peu lent. Par contre, avec l’option d’accélérer le jeu, la dynamique change complètement. Quelques fois quand les personnages lancent des sorts, l’animation peut être lente, mais avec l’accélération, c’est nettement plus raisonnable. 

Expérience en deux volets

Tactics V Obsidian Brigade possède beaucoup de qualités qui rendent son expérience très intéressante. Un point super agréable est que c’est un rare TRPG qui joue à 2 joueurs. Vous pouvez choisir qui contrôle quel personnage. De plus, ce jeu détient une fonction empruntée de Tactic Ogre: Let us cling together, un système d’entraînement où vous divisez votre équipe en 2 et vous choisissez qui contrôle quelle équipe. Vous pouvez contrôler les deux équipes si vous le voulez comme vous pouvez laisser l’intelligence artificielle s’en occuper. 

 

Sur ce point, j’ajouterais que la manière la plus facile de faire de l’expérience est d’investir quelques niveaux en wizard et en healer et d’aller chercher deux habiletés: Meditate, qui est dans la classe du wizard et qui est le prérequis, et Auto Meditate qui vient du healer. Les points de magie sont appelé des Power Points et la seule façon d’en obtenir sans prendre de potion est avec Meditate. Comme Auto Meditate se produit à chaque fin de tour, vous gagnerez l’expérience que vous avez fait à votre tour plus l’expérience d’Auto Meditate. C’est juste un petit truc comme ça. 

Des classes déclassées

À la fois un point fort et un point faible de Tactics V Obsidian Brigade, le système de classe est intéressant, mais manque un petit quelque chose. L’une des premières choses, lorsque vous recrutez un personnage, il n’est jamais niveau 1. Il est toujours près du niveau de votre personnage principal. Le seul avantage de garder ses vieux soldats est que vous savez exactement les habiletés qu’ils ont appris. Malgré que les nouvelles recrues ont presque toujours le Warrior de compléter. Note: Je différencie tout ce qui consomme des Power Points en combat en habileté et tout ce qui est passif en capacité.

Sur le système de classe en soit, vous n’aurez jamais la chance de construire votre personnage du début. La classe de base, le Warrior, est malheureusement l’une des classes les plus inutiles que j’ai vu de ma vie. Il n’apprend pas d’habileté d’action (sauf lancer des roches et c’est assez inutile) et tout ce qu’il offre est la capacité de pouvoir utiliser certaines armes en étant une autre classe. Exemple: One Hand Sword Proficiency. 

Ensuite, le Fighter, qui est la classe par défaut de Durehn, possède quelques éléments intéressants, mais les habiletés d’action sont plutôt ordinaires. Dans les capacité que le fighter offre, le Dual Wield est sans doute son atout caché, surtout que chaque coup donne son lot d’expérience. Ceci résume bien que les classes sont plus bâties pour donner des capacités que pour offrir des habiletés d’action. 

De plus, j’ajouterais que le healer a tellement d’habileté d’action qu’il en est pénible à maîtriser. En moyenne, quand une classe possède 20 habiletés et 10 capacités à maîtriser, c’est beaucoup. Le healer a comme problème d’avoir près de 40 habiletés à apprendre et ses capacités demandent beaucoup de points.  

L’aspect le plus positif de Tactics V Obsidian Brigade est la manière dont les classes sont  construites. Chacune des classes possède une capacité permanente (c’est-à-dire qu’elle se transfert de classe en classe) qui lui permet d’équiper les habileté et les capacités des autres classes. C’est donc dire que vous pouvez construire un personnage qui aurait les habiletés de toutes les classes. Contrairement à Final Fantasy Tactic, vous pouvez monter un tank qui soigne, qui lance des sorts, qui backstab, qui dual wield et qui utilise l’arme de votre choix. On commence à jaser. Avec près d’une quinzaine de classes et d’autres qui se rajoutent (le légionnaire est arrivé pendant mes tests), cet aspect est certainement la plus grande force de Tactics V Obsidian Brigade. 

Sortir la polisseuse

Tactics V Obsidian Brigade est vraiment intéressant. Malheureusement, j’ai connu quelques bugs fréquents. Je dois dire que le studio tient vraiment à offrir un produit de qualité et lorsque je les ai contactés pour mon problème, le jeu a connu une mise à jour dans un délai record. Sincèrement, ce jeu est une bonne base pour se partir un nom dans la communauté des joueurs de TRPG. S’ils partent de Tactics V Obsidian Brigade et qu’ils construisent un jeu en prenant en compte ce que les joueurs ont trouvé plus négatifs, clairement ils bâtiront un classique qui deviendra indémodable. 

Catégories
CritiquesMicrosoftPC / MACPlaystation
Natif de St-Valère et bachelier en linguistique depuis 2015, je me suis toujours intéressé au domaine des jeux vidéo. J'adore tous les types de jeux, ma seule condition: avoir du plaisir à jouer. Je me spécialise en RPG, en jeux de sports et en licences oubliées.
Aucun commentaire

Laisser un commentaire

*

*

Dans le même sujet