Streets of Rage 4 fait des pieds et des mains

Développé conjointement par 3 studios: DotEmu, LizardCube et Guard Crush Games, situés à Montréal et à Paris, Streets of Rage 4 est le pari audacieux de ressusciter la franchise de SEGA, 26 ans après l'épisode 3 sorti sur Genesis/Megadrive à l'époque.

En cette période de remasters, remake, et suite de vieux jeux, Streets of Rage 4 vient compléter l'offre en beat'em all qui sont bien rares de nos jours. Naturellement les développeurs sont des fans de la première heure et c'est un rêve qui s'accomplit pour eux, de pouvoir créer leur propre suite au jeu de leur enfance.

Depuis son annonce en août 2018, DotEmu, aussi éditeur du jeu, a diffusé de nombreuses vidéos making-of du développement. On y a ainsi appris de nombreux détails comme le fait que le jeu est jouable jusqu'à 4 joueurs en coopération, à 2 joueurs en ligne, que les développeurs sont allés chercher de nombreux compositeurs dont ceux des épisodes originaux (Yuzo Koshiro et Motohiro Kawashima) et de Hotline Miami pour composer la bande originale du jeu. On y voit aussi la manière dont ils ont étudié les anciens épisodes pour récupérer ce rythme de jeu, les impacts des coups, si chers aux fans de la première heure. Si vous ne les avez pas encore visionné, je vous les recommande, c'est très instructif.

Disponible depuis le 30 avril 2020 sur Nintendo Switch, Playstation 4, Steam PC, GoG, Humble Store, Windows 10, Xbox One ET en plus inclus dans le Xbox Game Pass PC et console, vous ne pouvez pas le rater.

Mais est-ce qu'il vaut vraiment votre attention et votre temps, denrées si rares à notre époque?

10 ans plus tard

On retrouve donc Axel, Blaze et Adam Hunter dans une suite se déroulant 10 ans après les événements de Streets of Rage 3 (Bare Knuckle 3 au Japon). Ils ont naturellement vieilli physiquement, et sont accompagnés de 2 nouveaux personnages dans la franchise: Floyd et Cherry. Au menu, des combats dans la rue dans 12 différents niveaux variés, pour se défaire de la nouvelle pègre locale. Pour ceux non familier avec le genre, il s'agit de diriger son personnage dans des plans composés de plusieurs niveaux, de donner des coups de poings, coups de pieds et utiliser des armes, pour combattre des armées de méchants.

Tout cela se fait dans une ambiance très dessin-animé, mélange entre le style occidental et oriental. Aucune goutte de sang ne viendra vous interrompre. La maniabilité est vraiment agréable. Les impacts sont bien retranscrits visuellement et auditivement. 2 types de coups spéciaux s'offrent à vous en plus de l'habituel combo de base. Le Special permet de lancer un coup qui consomme votre barre de santé quand vous l'utilisez.

En échange il s'agit d'un coup avec une portée plus grande et des propriétés plus fortes. Vous pouvez cependant récupérer la barre de santé consommée qui apparait alors en vert au lieu de jaune, en frappant les ennemis. Une mécanique de prise de risque pour être récompensé par de meilleurs coups. Le second est le Star Move, c'est une furie dévastatrice qui peut se lancer autant de fois que vous avez d'étoiles stockées. Vous démarrez chaque Continue avec une étoile, et vous pouvez en récupérer dans les niveaux.

Chaque personnage a ses caractéristiques: vitesse, puissance, coups spéciaux. Cela vaut le cout de recommencer le jeu avec les différents protagonistes, d'autant plus que vous débloquez les versions Genesis des personnages, tout en gros pixels. Il est possible de jouer dans de vieux niveaux, avec les vieilles musiques, les vieux persos pixellisés et la vieille configuration de 3 boutons. Les développeurs ont pensé à tout.

En temps normal, les modèles 3D des personnages, (même s'ils s'affichent comme en 2D) sont illuminés des différents néons, spots, et lumières dans les environnements que vous parcourerez. C'est très joli et ça démontre une attention au détail particulière. Et des détails, tout le jeu en fourmille: les décors sont somptueux, les personnages sont très bien animés, les musiques contiennent des échantillons de vieux morceaux de titres SEGA.

De nombreuses options graphiques existent également sur consoles et PC, à l'exception de la version Windows 10 et Xbox One, qui n'en contiennent que deux: Luminosité et secouement de l'écran. Sachant que ces 2 versions ont été porté par une différente équipe, il est probable que les autres options apparaissent dans une mise à jour future.

Étrangement, le mode en ligne permet de rejoindre une seule autre personne donc, au lieu de 3. Son existence a été très peu publicisée. Ce n'est pas très fiable pour l'instant. Du lag et des erreurs sont à dénoter mais nulle doute que ce sera corrigé bientot. À noter que vous ne pourrez pas jouer avec un ami qui a le jeu sur une autre plateforme.

Si vous êtes tannés du mode histoire / coopération, il existe également l'anecdotique mode Arène, comme à l'époque qui permet d'affronter vos amis, jusqu'à 4 joueurs cette fois-ci.

À chaque version son avantage

  • Xbox One et Windows 10 peuvent être jouées directement dans le Xbox Game Pass en ce moment.
  • Nintendo Switch peut être jouée en mode portable.
  • Steam PC peut être jouée en Remote Play Together. Jusqu'à 4 joueurs en ligne en simulant un mode local.

À vous de choisir ce qui vous arrange

Difficile de reprocher grand chose à ce titre. Disponible partout pour un petit prix, Streets of Rage 4 a tout pour devenir un incontournable des sessions entre amis, et pour relancer un intérêt envers le genre du beat'em all. Qui sait, si le jeu rencontre un suffisamment grand succès, peut être que les autres développeurs seront inspirés pour faire le leur.

Jeu fourni par l'éditeur. Sortie le 30 avril 2020.

Disponible sur Nintendo Switch, Playstation 4, Steam PC, GoG, Humble Store, Windows 10, Xbox One pour 30$ environ.

Jouable de 1 à 4 joueurs en local.

Jouable à 2 joueurs en ligne.

Catégories
Critiques
Travaille désormais sur Combactu. L'émission des combats vidéoludiques. Cliquez sur les liens YouTube et Twitter (@CombactuFr) Après être tombé dans la marmite des grandes séries de jeux vidéo japonais depuis la NES, il n'en est jamais sorti et continue de suivre chacun des épisodes de Mario, Sonic, Castlevania, Street Fighter, Mega Man, Pokemon, Shenmue, Soul Calibur, Kirby... qui sort.
Un commentaire
  • DARKTYREX
    6 mai 2020 at 19:00
    Laisser un commentaire

    Pas mal d erreur dans l analyse. Les personnages sont bien en 2d malgré les effets de lumière… ils ont été fait sous photoshop.
    J ai le jeu sur pc et switch et ils lagguent presque pas sauf aux heures de points dû au confinement et surtout si vous jouer avec un joueur d un autre continent. Sur pc il y a la possibilités de jouer à 4 en online avec le steam remote play et c est super fluide si bien régler. Sinon 4 en offline sur toutes les machines comme vouq l avez noter.
    Concernant les musiques toutes originales avec meme celle d un compositeur francais De Rivière. Mais on peut dans le menu avoir celle de Sor 1 et sor 2. Donc pas de mix ou ewtrait soit du 100% original soit les anciennes.

  • Laisser un commentaire

    *

    *

    Dans le même sujet