Pas de WWE 2K21 : Suite de la rétrospective des jeux de lutte

Voici la suite de la rétrospective. Consultez la première partie de la rétrospective avant de lire cette partie!

 

WWE vs WCW vs ECW : Une bataille à trois

La compétition entre la WCW et la WWE ne se présentait pas uniquement à la TV, mais également dans les jeux vidéo, principalement sur la Nintendo 64 et la PlayStation. Chacune de ces deux compagnies ont été présentées dans divers jeux vidéo, dont de nouvelles fonctionnalités étaient rajoutées à chaque nouveau titre. Pour la WCW, on a retrouvé leurs lutteurs dans Nitro, nWo Revenge, nWo Thunder, Mayhem et Backstage Assault. Quant à la WWE, on retrouve les leurs dans Attitude et Wrestlemania 2000. C’est également dans ces temps que la WWE a terminé sa relation avec le studio Acclaim Entertainment pour se diriger vers THQ, alors que la WCW a plutôt opté pour faire équipe avec Electronic Arts. Ironiquement, c’est THQ qui développait les jeux pour la WCW avant que la WWE ne fasse équipe avec eux.

Puisque Acclaim n’était plus sous contrat avec la WWE, ils ont décidé de développer les jeux de la Extreme Championship Wrestling (ECW). Toutefois, autant Hardcore Revolution que Anarchy Rulz ont moins bien été reçus par la critique et les joueurs. Lorsque la ECW a fait faillite, Acclaim a opté pour développer les jeux de la série Legends of Wrestling, sortie initialement en 2001. Ces jeux comportent les meilleurs lutteurs de tous les temps provenant de plusieurs fédérations de lutte différentes, entre autres de la WWE, la NWA, l’AWA, etc. Malheureusement, aucun de ces jeux n’a obtenu le succès escompté et le dernier jeu à avoir été publié par Acclaim en Amérique du Nord a été Showdown: Legends of Wrestling, en 2004.

 

 

Les débuts d’une série mythique

L’année 2000 marque un tournant important pour la WWE dans l’univers vidéoludique avec la sortie de WWF SmackDown! sur la PlayStation. Premier jeu de lutte développé par le studio Yuke’s pour le compte de la WWE, ce titre contient de très bons plans de caméra en plus d’avoir des cinématiques intéressantes lorsqu’un lutteur utilisait son « finishing move ». En plus de se battre sur le ring, les lutteurs pouvaient également combattre dans les coulisses, ce qui reflétait l’époque plus hardcore avec l’Attitude Era. De plus, c’est le premier jeu de la WWE à avoir un mode saison dans lequel le joueur pouvait participer à divers scénarios de la fédération. Par ailleurs, le gameplay a complètement changé par rapport aux jeux précédents. Celui-ci contenait un système claire pour les prises, tels que des clés de combinaisons avec un bouton pour les prises, ou encore un autre bouton pour les coups.

Malgré les ajouts intéressants, Smackdown! contenait quelques points décevants par rapport aux autres jeux sortis dans les années précédentes, plus particulièrement en ce qui attrait à la création d’un lutteur personnalisé. Les jeux présents sur la Nintendo 64, dont WrestleMania 2000, permettait une plus grande créativité avec beaucoup plus de choix. Un autre point négatif est en rapport avec l’entrée des lutteurs. Au lieu de montrer une entrée vers le ring, les joueurs voyaient les lutteurs faisant une partie de leur entrée devant un écran géant avec leur vidéo en fond. Même si son successeur, SmackDown! 2: Know Your Role, a gardé cette même approche, le mode pour créer un lutteur a été largement amélioré, où les joueurs pouvait mettre plus de détails sur leur personnage,  tels que les caractéristiques du visage et les vêtements. Ce jeu est également le jeu de lutte le plus vendu sur un seul format.

 

 

Mention spéciale à WWF No Mercy

Bien qu’il ne fasse pas partie de la série principale, WWF No Mercy reste un des meilleurs jeux sortis sur la Nintendo 64. Ce titre propose divers améliorations par rapport à ses prédécesseurs, dont des graphismes améliorés et un meilleur système de création de lutteur. Il y a également un mode histoire où le joueur doit choisir l’un des sept scénarios qui le mènera jusqu’à l’obtention de l’un des titres de la WWE de l’époque. Chaque titre présente sa propre histoire et chaque histoire contient un scénario présentant des chemins de branchement qui sont atteints en fonction des décisions du joueur prises au cours de l'histoire, ou bien selon s’il gagne ou perd certains matchs.

WWF No Mercy laisse un héritage qui perdure encore aujourd’hui chez beaucoup de fans. En effet, la variété des manœuvres de lutte dans le jeu a parfois surpassé ceux que l’on retrouve dans des jeux de lutte plus modernes. De plus, certains fans préfèrent jouer à ce jeu plutôt qu’à ceux que l’on retrouve sur les consoles modernes, de sorte que diverses modifications ont été apportées, introduisant de nouvelles arènes et de nouveaux lutteurs. Cory Ledesma, le directeur créatif des jeux de la WWE en 2013, affirmait que beaucoup de fans lui demandaient constamment pourquoi les jeux de lutte actuels ne ressemblaient pas à ce qu’on retrouvait à l’époque avec WWF No Mercy.

 

 

Terrain vacant pour la WWE à l’ère de la sixième génération des consoles de jeux vidéo

Au début des années 2000, quatre joueurs majeurs dominaient l’industrie du jeu vidéo, dont Nintendo avec la Gamecube, Microsoft avec la Xbox, et Sony avec la PlayStation 2. Chaque console avait sa propre série de jeux de lutte; des jeux basé sur Wrestlemania et la série Day of Reckoning étaient présents sur la Gamecube, la série WWE Raw se retrouvait sur la Xbox, et la série WWE Smackdown était au départ exclusif sur la PlayStation et la PlayStation 2. Chacun de ces titres possédait sa propre histoire et un système de jeu qui était parfois divergent.

Le titre qui semble s’être le plus démarqué était SmackDown! Here Comes the Pain. Celui-ci comportait un nouveau système de dommages corporels qui prend en compte l’endroit spécifique du corps où le joueur cible ses attaques. La gestion du poids est également importante dans ce jeu, puisque les adversaires moins lourds ne sont pas capables de soulever ceux qui sont plus lourds, ce qui crée un certain réalisme qui n’était, jusqu’ici, jamais atteint dans les titres précédents. Celui-ci comporte également de nouveaux types de matchs, dont l’Elimination Chamber, ainsi que l’apparition de certaines légendes de la lutte, tels que Roddy Piper, Hillbilly Jim et Iron Sheik.

Puisque la WWE n’avait plus de compétition après l’achat de la WCW et de la ECW, presqu’aucun autre jeu de lutte n’a vu le jour au début du 21e siècle. Mais, on y retrouve quelques exceptions près, entres autres avec The Simpsons Wrestling, Rumble Roses, ainsi que Def Jam Vendetta. Toutefois, aucun de ceux-ci n’a pu obtenir le succès des jeux de la WWE. Par ailleurs, même la Total Non-Stop Action (TNA), le nouveau compétiteur, ainsi que leur jeu TNA Impact!, n’ont pas pu être à la hauteur des jeux de la WWE.

 

 

 

Retrouvons la WWE avec un nouveau jeu à toutes les années

Un peu comme les jeux de la NHL ou de Madden, THQ publiait à chaque année un nouveau jeu de la WWE basé sur son prédécesseur avec des améliorations au niveau des graphismes, ainsi que de nouvelles fonctionnalités, de nouvelles histoires, de nouveaux lutteurs et lutteuses, de nouveaux types de matchs et, parfois même, un nouveau système de jeux. En 2005 est apparu SmackDown! vs. Raw, le premier jeu de lutte où les joueurs pouvaient jouer en ligne avec d’autres joueurs du monde entier.

Dans les jeux subséquents, de nouveaux modes de jeu ont fait leurs apparitions. Dans SmackDown! vs. Raw 2006, on y retrouvait le General Manager mode, où le joueur prend le rôle du directeur général de Raw ou de Smackdown!, choisi les lutteurs dans son roster et décide des matchs. SmackDown vs. Raw 2009, quant à lui, contient le mode Road to Wrestlemania où le joueur choisi l’un des cinq lutteurs prédéterminés et doit suivre son histoire personnelle.

 

 

En 2011, en parallèle avec la sortie du jeu WWE '12, les fans ont également eu droit à WWE All Stars. Au lieu d’avoir une simulation de la lutte que l’on retrouve à la TV, ce jeu propose un gameplay de style arcade avec des animations et des lutteurs avec des formats exagérés, ainsi que des mouvements irréels.

À partir de WWE '13, le mode histoire prédominant dans la plupart des jeux de la WWE était le 2K Showcase. Il s’agit principalement d’un mode saison où il y a un focus sur des événements historique à la WWE. Dans WWE 2K16, le joueur contrôle Stone Cold et remonte dans le temps, de ses débuts dans le ring jusqu’à sa retraite. Dans WWE 2K19, l’histoire était centrée sur la carrière de Daniel Bryan.

 

 

Aujourd’hui, plus rien ne va. Mais, il y a de l’espoir…

Au cours des dernières années, les jeux de la WWE commençaient à devenir de plus en plus répétitifs et en ayant pas tellement d’évolution. Depuis l’an 2000, le studio Yuke’s sortait un jeu de la WWE à toutes les années (sauf en 2019, où le studio Visual Concepts a pris la charge des jeux de la WWE). Même s’il y avait des améliorations au niveau des graphismes et parfois sur les fonctionnalités, les critiques donnaient des notes de plus en plus basses à chaque titre. Les nouveautés se faisaient rares et le contenu offert au joueur devenait trop cyclique. La série commençait à manquer d’originalité et de fraîcheur, si bien que WWE 2K20 a connu d’énormes problèmes lors de sa sortie. En effet, ce titre se distingue par une régression au niveau de la qualité en général comparativement à ses prédécesseurs, avec de nombreux bogues.

 

En réponse aux nombreux problèmes, WWE 2K21 a été annulé à cause du faible nombre de vente de WWE 2K20 et à cause de la pandémie du coronavirus en cours, qui affecte le monde du jeu vidéo en général. Toutefois, il a été annoncé qu’un « spin-off », intitulé WWE 2K Battlegrounds, allait plutôt voir le jour. Ce titre s’inspire d’un style de jeu arcade que l’on a précédemment vu dans le passé avec WWE All Stars. Il sera développé par Saber Interactive et devrait sortir à la fin de 2020. Pour le moment, il n’a pas été formellement annoncé sur quelles consoles ce jeu allait sortir. Toutefois, il semblerait qu’il sera disponible sur PlayStation 4, Xbox One, PC, Google Stadia et, possiblement, Nintendo Switch. S’il n’y ait qu’une bande-annonce disponible présentement, on devrait avoir plus d’informations au courant des semaines et des mois à venir…

 

Catégories
Dossiers
Aucun commentaire

Laisser un commentaire

*

*

Dans le même sujet